L’agence spatiale européenne vous paye pour rester au lit pendant cinq jours

Ph. ESA

Pour une nouvelle étude, l’Agence spatiale européenne recherche 20 femmes qui devront rester alitées durant cinq jours.

Amateurs de sommeil, cette étude est pour vous! L’Agence spatiale européenne (ESA) est en effet à la recherche de volontaires pour rester au lit durant cinq journées entières. Le but? « Tester de manière définitive des mesures qui réduisent les effets indésirables de la vie en micropesanteur », explique Angelique Van Ombergen, coordinatrice scientifique pour la recherche sur les sujets humains à l’ESA.

ESA

L’ESA est donc à la recherche de 20 personnes pour cette étude qui se déroulera à Toulouse. Seules les femmes sont sélectionnables, les précédentes études ayant été réalisées sur des hommes. En pratique, les cobayes seront placés dans des sortes de baignoires appelées « lits d’immersion sèche ». Ces lits imitent « la micropesanteur à laquelle sont soumis les astronautes à bord de la Station spatiale internationale » explique l’ESA sur son site.

Pas une partie de plaisir

Et si vous comptez postuler pour la blague, passez votre chemin. D’après Jennifer Ngo-Anh, chef d’équipe des vols habités d’ESA, le plaisir d’une telle expérience disparaît très vite. « Cela a l’air très sympa comme ça mais cela passe très vite. Spécialement quand du sang est prélevé ou que des biopsies musculaires sont impliquées », explique-t-elle à Lad Bible. « Nous saluons constamment les volontaires qui sacrifient leur vie quotidienne pour faire avancer l’exploration humaine! »

ESA