Moment rare entre un photographe et la seule raie manta rose au monde

Ph. Instagram - Kristian Laine

Le photographe Kristian Laine a fait une rencontre qu’il ne risque pas d’oublier au large de l’Australie. En plongée près de la Grande Barrière de Corail, il a croisé une raie manta rose unique en son genre, sans même savoir que ce type de poissons existait. 

Cet animal est absolument unique au monde et il nage souvent aux alentours d’Eliot Island, au large de l’Australie. La raie manta rose, récemment photographiée par Kristian Laine, a été aperçue pour la première fois en 2015 et a été nommée Inspecteur Clouseau, en référence au célèbre personnage de fiction dans « La Panthère rose ». Depuis, elle n’a pas été vue plus de 10 fois dans les fonds marins.

« Je me sens extrêmement chanceux. Je ne savais pas que la raie manta rose existait et lorsque j’ai vu cette couleur, j’ai pensé que mon flash était cassé ou qu’il se passait quelque chose de bizarre », raconte le photographe. Toutefois, les scientifiques faisant partie du groupe de recherche « Projet Manta » ont confirmé qu’un tel spécimen existait bel et bien. Dans un premier temps, ceux-ci ont pensé que cette couleur atypique était due à une infection de la peau, mais il n’en est rien.

View this post on Instagram

Its pink manta kind of monday today. The only pink manta in the whole world can be found cruising the shallow waters around lady elliot from time to time, around 8 times in 8 years i think is more like the odds 😉 . . . . . #thisisqueensland #seeaustralia #southerngreatbarrierreef #nikonaustralia #gbrmarinepark #australiangeographic #ladyelliotislandecoresort #underwaterphotography #ocean #oceanvision #discoverocean #ausgeo #qldparks #aquatech_imagingsolutions #madeofocean #freedive #natgeowild #natgeoyourshot #natgeoau #aussiephotos #ig_australia__ #natgeo #ourblueplanet #padi #australia_shotz #abcaustralia #oceanconservancy #underwater_is_life #snorkel.around.the.world #naturephotographer

A post shared by Kristian (@kristianlainephotography) on

Les scientifiques s’interrogent

En effet, ils privilégient désormais la théorie selon laquelle la couleur de l’animal est due au mélanisme, une variation de la pigmentation très rares chez les animaux marins. « Comprendre l’origine de cette mutation génétique pourrait nous en dire beaucoup plus sur ce concept encore méconnu », a déclaré Asia Haines, qui fait partie du « Projet Manta ».

Ce changement de teinte permet parfois à certaines espèces de s’adapter à leur environnement, mais, dans le cas de l’Inspecteur Clouzeau, on ignore encore les raisons de ce manteau rose. « Ce n’est pas non plus un cas complètement isolé chez les animaux marins, mais cela reste superbe à voir », a déclaré à National Geographic l’écologiste aquatique Solomon David.