[Jeu vidéo] Journey to the Savage Planet vous met dans la peau d’un explorateur spatial

Premier jeu des Canadiens de Typhoon Studios, Journey to the Savage Planet est un jeu d’exploration spatiale, coloré et bourré d’humour. La bonne surprise de ce début d’année.

Journey to the Savage Planet vous met dans la peau de la nouvelle recrue de Kindred Aerospace, une entreprise d’exploration spatiale. Votre mission est de déterminer si la planète Ary-26, sur laquelle votre vaisseau (qui est désormais en panne évidemment !) vient de se poser, est habitable pour les humains. Pour cela, vous allez devoir explorer cette planète de fond en comble, répertorier la faune et la flore locale grâce à votre scanner et trouver les ressources et les technologies nécessaires pour améliorer votre équipement mais aussi, à terme, pour répartir de cette étrange planète.

Voyage, Voyage

À première vue, avec son concept, ses couleurs chatoyantes et ses créatures étranges, Journey to the Savage Planet peut faire penser à No Man’s Sky. S’il y a bien quelques éléments de ressemblances, les deux jeux sont cependant bien différents. Dans Journey to the Savage Planet, rien n’est généré de manière procédurale. Le joueur explore ainsi le monde tel qu’il a été créé et voulu par les développeurs. Et, même si la liberté est grande, le joueur est emmené là où ils ont voulu l’emmener. Ici, rien n’est dû au hasard. Si on croise telle créature ou telle ressource à tel endroit, c’est que les développeurs l’ont décidé ainsi.

Ensuite, le jeu se distingue par un humour omniprésent. La VF du jeu est doublée en français québécois avec un accent très prononcé. Certains y seront allergiques mais nous, on a adoré. Le dépaysement est total et le résultat est génial. Lorsqu’on regagne le vaisseau, on reçoit des messages vidéo hilarants et des faux spots de pub futuristes déjantés, drôles et bien trouvés. Journey to the Savage Planet ne se prend jamais au sérieux et l’effet est très réussi.

L’exploration au centre du jeu

Si quelques combats sont inévitables, Journey to the Savage Planet est axé sur l’exploration, toujours en vue FPS. Pour mener à bien votre mission, vous disposez d’un pistolet dans la main droite. C’est la seule et unique arme du jeu. Cependant, vous pourrez améliorer des caractéristiques telles que sa puissance ou son temps de rechargement au cours de l’aventure. Dans la main gauche, vous pouvez tenir une petite dizaine de gadgets différents : de la « grenade » de snacks pour attirer les créatures à la gelée extraterrestre que vous pourrez utiliser comme trampoline. Enfin, au fur et à mesure de l’aventure, vous débloquerez des capacités comme le jet-pack ou le grappin qui vous permettront de poursuivre votre exploration et d’atteindre des endroits qui étaient inaccessibles auparavant.

Il n’y a qu’une seule planète à explorer. Elle se divise en plusieurs binômes très différents. Chacun a ses créatures étranges et ses ressources à récolter pour ensuite les utiliser dans l’imprimante 3D qui se trouve dans le vaisseau. On peut bien sûr mourir lors de la mission mais le game over n’est jamais punitif. Si on meurt à cause d’une mauvaise chute ou d’un ennemi trop puissant, on retourne dans le vaisseau. Il suffit alors de se déplacer grâce le point de téléportation le plus proche et de récupérer les ressources perdues dans une caisse.

Quid des graphismes ?

Visuellement, Journey to the Savage Planet n’a pas l’ambition d’être le jeu le plus beau de l’année. Mais les graphismes cartoons et colorés sont réussis et plaisants. Mention spéciale pour les différentes créatures, pas toujours hostiles et souvent très étonnantes. L’aspect sonore est également très réussi avec le doublage, les bruitages mais aussi la bande-son discrète mais plaisante. Ces éléments contribuent au fait que Journey to the Savage Planet offre une aventure agréable et dépaysante, jouable seul ou à deux via le mode coop en ligne, d’une quinzaine d’heures et pour la modique somme de 30 €.

Notre verdict

Premier essai réussi pour le studio canadien de Typhoon Studios, Journey to the Savage Planet est jeu attachant et plaisant. Pour moins de 30 €, il propose aux joueurs PS4, Xbox One et PC un voyage unique sur une planète inconnue remplie de créatures étranges. 4/5

Découvrez le trailer de lancement :

REVIEW OVERVIEW
Journay to the Savage Planet
SOURCEThomas Wallemacq