Le tournoi de qualification olympique de foot féminin déplacé de la Chine à l’Australie

Le tournoi de qualification olympique de foot féminin déplacé de la Chine à l'Australie

Le tournoi de qualification olympique féminin en football a été déplacé de la Chine à l’Australie en raison du coronavirus qui sévit actuellement dans la région du Wuhan. C’est ce que la Confédération asiatique de football (AFC) a annoncé dimanche. Le groupe B du tournoi de qualification olympique, qui comprend l’Australie, la Chine, Taïwan et la Thaïlande, devait se tenir en Chine du 3 au 9 février. Wuhan avait été initialement choisie comme ville-hôte de ce tournoi. Mais Wuhan étant la ville où est apparu le coronavirus, un déménagement à Nankin, où se tiendront en mars les Mondiaux d’athlétisme en salle, avait été décidé dans un premier temps.

La Fédération chinoise de football (CFA) a annoncé sa décision de se retirer comme pays hôte « à cause de la situation actuelle du coronavirus en République populaire de Chine », a indiqué l’AFC.

Le tournoi a été délocalisé à Sydney, en Australie. « La Fédération australienne (FFA) est heureuse et a très envie d’organiser ce tournoi de qualification olympique, nous sommes impatients d’accueillir les équipes seniors de la Chine, de la Thaïlande et de Taïwan en février », a déclaré Chris Nikou, le président de la FFA. « La sécurité des joueurs, des officiels et des fans est un paramètre important pour la Fédération et pour la confédération asiatique. Nous sommes confiants sur notre capacité à organiser avec succès ce tournoi, ici à Sydney. »

« Les détails sur le calendrier des matchs seront dévoilés », a précisé la FFA. Les deux premiers du groupe B affronteront ensuite les deux premiers du groupe A (Corée du Sud, Myanmar et Vietnam) en barrages aller-retour pour décrocher les deux derniers tickets pour Tokyo.

Le tournoi de qualification olympique féminin de football n’est pas le seul événement à être déplacé en raison du coronavirus. Vendredi, le Comité International Olympique (CIO) a annoncé que les qualifications de boxe pour la zone Asie/Pacifique, également programmées à Wuhan, se disputeront à Amman, en Jordanie du 3 au 11 au mars.

Les médias d’Etat ont indiqué que la Chine a reporté jusqu’à nouvel ordre ses ‘Winter Games 2020’ nationaux, qui comprennent notamment des épreuves de ski, de snowboard et de patinage sur glace. Ces Jeux devaient se dérouler le mois prochain en Mongolie.

Dans les prochains jours, la Fédération internationale de ski (FIS) doit décider si les manches de Coupe du monde prévues en Chine les 15 et 16 février prochains sont maintenues ou non. Une descente et un Super G messieurs sont programmés à Yanqing. Ces événements sont considérés comme une répétition en vue des Jeux Olympiques 2022.

Par ailleurs, la Fédération internationale de tennis (ITF) a décidé de déplacer les matches de la Fed Cup du Groupe I de la poule Asie/Océanie, du Dongguan, dans le sud de la Chine, au Kazakhstan, en raison des « restrictions sur les voyages en Chine ».

L’événement, dans lequel la Chine, Taiwan, l’Inde, la Corée du Sud et l’Ouzbékistan vont s’affronter dans la capitale Noursoultan, est maintenu du 4 au 8 février.

Source: Belga