Les voitures bientôt obligatoirement équipées d’un éthylotest anti-démarrage ?

AFP / K. Tribouillard

Les assureurs allemands souhaitent que les voitures neuves vendues au sein de l’Union européenne soient équipées de série d’un alcolock, un éthylotest anti-démarrage. En Allemagne, il y a eu 13.500 accidents impliquant de l’alcool en 2018. Une telle directive européenne est plus facile à mettre en place qu’une législation par pays, selon les assureurs.

«Si cette technique empêchait tous les conducteurs ivres de démarrer leur voiture, il n’y aurait plus d’accidents liés à l’alcool avec des décès et des blessures», pointe Siegfried Brockmann de l’Unfallforschung der Versicherer (UDV), un institut de recherche sur les accidents mis en place par les assureurs allemands.

Pour l’organisation de mobilité ADAC, ces éthylotests anti-démarrage, dans lequel l’automobiliste doit souffler pour pouvoir démarrer le véhicule, sont utiles mais les imposer dans les nouvelles voitures serait aller un pas trop loin. Le conseil allemand pour la sécurité routière qualifie, de son côté, la proposition d’innovante et passionnante.