PHOTOS. Un village italien propose des maisons de rêve pour 1 €

Ph. Twitter

Le village de Bisaccia a décidé de mettre en vente des maisons abandonnées pour seulement 1 € par propriété. Les autorités locales souhaitent, de la sorte, encourager des familles à s’installer dans la localité, touchée en 1980 par un tremblement de terre. 

Situé dans la province d’Avellino, le village de Bisaccia dispose de 90 maisons qui n’ont actuellement pas de propriétaire. Ces habitations colorées aux tons bleu, rose, vert et jaune, nécessitent des travaux de rénovation, mais ne vous coûteront pas cher à l’achat puisqu’il ne faut qu’un malheureux euro pour acquérir le bien.

View this post on Instagram

Bisaccia, un pintoresco pueblo del sur de Italia, puso a la venta 90 edificios en ruinas por solo un euro. De esta forma, el municipio buscar atraer a familias o a grupos de amigos para salvarse de la muerte por despoblación. Esta táctica ya la han seguido varias poblaciones en aquel país. El vicealcalde, Francesco Tartaglia, aseguró a la CNN que la parte más antigua de la aldea es la que está más abandonada y explica que está compuesta por casas agrupadas que comparten una entrada común. “Es por eso que damos la bienvenida a familias, grupos de amigos, parientes, personas que se conocen entre sí o inversores. Les alentamos a comprar más de una casa para tener un impacto y dar nueva vida”, afirma. Para quedarse con una de estas casas, los compradores deben comprometerse a restaurar los edificios, aunque, a diferencia de otros proyectos similares, en Bisaccia no es necesario un nivel de inversión mínimo y tampoco hay un límite de tiempo para hacer las obras. Otra ventaja de este pueblo respecto a otros es que aquí el propietario de las casas es el propio Ayuntamiento, por lo que no hace falta llegar a difíciles acuerdos con los dueños. “Esto garantiza que el proceso de eliminación será rápido y fluido, no necesitaremos perseguir a los descendientes de los antiguos propietarios ni tener problemas con terceros”, dice Tartaglia. Fuente:CNN #Italia #casas #ventas #pueblo #europa #euros #Bisaccia #ayuntamiento

A post shared by Miami News 24 (@miaminews24) on

Si les travaux sont indispensables, les autorités ne fixent pas de délai précis avant lequel ils doivent être faits ou un investissement minimum. La transaction se fera directement avec les autorités locales et sans heurts avec les propriétaires d’origine de ces anciennes propriétés.

« Donner un nouveau souffle »

En 1980, la ville a été frappée par un important tremblement de terre et depuis, la zone est souvent touchée par des secousses plus légères. « La situation est particulière car la zone abandonnée se situe sur la partie la plus ancienne du village. Les maisons sont regroupées et partagent parfois même une entrée commune », explique le maire adjoint de l’entité, Francesco Tartaglia.

« Nous souhaitons donc accueillir des familles ou des groupes d’amis qui se connaissent pour pouvoir unir leurs forces. Nous voulons donner un nouveau souffle à la ville et encourageons donc ces personnes à acheter plus qu’une maison », précise-t-il.

L’idée n’est pas nouvelle, puisque le village de Bivona, dans le sud de la Sicile, avait proposé la même formule en 2019 afin de redonner une jeunesse à ses maisons délabrées.