Pensant aider un koala, il le tue en lui donnant à boire

AFP / S. Khan

Après la mort d’un koala suite à l’absorption d’une trop grande quantité d’eau, un refuge animalier a rappelé les règles de bonnes conduites pour aider les koalas déshydratés

Arnie est un koala qui a échappé aux feux qui ravagent l’Australie. Le 11 janvier dernier, la page Facebook d’Animalia Wildlife Shelter a pourtant annoncé que l’animal était mort. Ce sont des humains, qui pensaient pourtant l’aider, qui ont été la cause de sa mort en lui donnant à boire directement à la bouteille. « Ils voulaient juste aider, ils ne savaient pas que c’était dangereux pour les koalas de boire de cette manière », explique le refuge.

Il rappelle que les koalas se nourrissent d’eau via les feuilles d’eucalyptus. Il est donc rare de voir un koala vraiment boire. Et lorsque c’est le cas, ils vont plutôt se positionner la face au-dessus d’une source d’eau, en buvant grâce à des petits coups de langue.

Donner à boire à un koala via une bouteille ou une gourde est donc très dangereux, les animaux risquant de mourir des suites d’une pneumonie par aspiration, généralement fatale. Le meilleur moyen d’aider un koala déshydraté est de lui déposer un petit bol d’eau à proximité de la face.

La vie sauvage australienne, réputée notamment pour ses koalas et ses kangourous, mettra des décennies à se remettre des feux de forêt qui dévastent actuellement l’immense île-continent. Selon une récente étude, ils sont à l’origine de la disparition de près 480 millions d’animaux dans le seul Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Avant même ces feux de forêt, le nombre de koalas en Nouvelle-Galles du Sud et dans le Queensland avait chuté de 42% entre 1990 et 2010, selon le comité scientifique fédéral des espèces menacées.