Des militants dénoncent la torture subie par un éléphant dans un temple bouddhiste

Ph. Twitter

Les images d’un éléphant étant battu par ses propriétaires ont provoqué la colère de nombreux internautes qui demandent sa libération.

Des activistes ont dénoncé les conditions de vie dans lesquelles un éléphant était traité dans un temple bouddhiste au Sri Lanka. Dans deux vidéos, on peut en effet voir Myan Prince, un éléphant de 15 ans, être fouetté à l’aide de bâtons piquants alors que ses tortionnaires semblent essayer de le laver. Ligoté par les pattes, il pousse des cris déchirants à chaque coup qu’il reçoit

Interrogé par Metro UK, une activiste pour l’association de défense des animaux Rally For Animal Rights & Environment, la première à avoir publié les images, a expliqué craindre pour la vie de l’éléphant. Selon elle, l’animal est « régulièrement battu » dans l’indifférence la plus totale. Lors d’une visite en novembre 2019, l’association avait d’ailleurs déjà dénoncé les conditions de vie de l’éléphant qui n’avait « pas d’accès suffisant à l’eau et à la nourriture ». Il semblait également « agité » et « en détresse ».

Une pétition à destination des autorités sri-lankaises pour libérer l’animal a été lancée. En un peu plus de trois mois, elle a récolté 126.000 signatures sur les 130.000 nécessaires.