Des scientifiques parviennent à créer des robots vivants à partir de grenouilles

Capture Youtube

À mi-chemin entre le robot et l’organisme vivant, des chercheurs ont créé des robots programmables en se basant sur l’ADN de grenouilles.

Des scientifiques de l’Université de Vermont, en collaboration avec ceux de l’Université de Tufts, sont arrivés à créer des robots d’un nouveau genre. En utilisant des cellules de grenouilles, ils ont en effet mis au monde des « xenobots », des petits robots de moins d’un millimètre qui sont capables de « marcher, nager, survivre sans nourriture pendant plusieurs semaines et travailler en groupe », comme le rapportent les scientifiques dans la revue PNAS.

Pour concevoir cette « nouvelle forme de vie », à mi-chemin entre l’organisme vivant et le robot, les scientifiques de l’Université du Vermont ont utilisé un superordinateur appelé Deep Green. Ce dernier a simulé de nombreuses combinaisons pour créer des xenobots en se basant sur la théorie de l’évolution. Une fois qu’une combinaison viable a été simulée, les données ont été envoyées aux chercheurs de l’Université de Tufts qui ont eu la lourde tâche de donner vie au modèle à partir de cellules de grenouilles.

Dans le futur, ces petites créatures programmables, qui ont l’avantage d’être biodégradables et de se régénérer, pourront transporter avec précision des médicaments à l’intérieur du corps humain. Mais aussi collecter le microplastique se trouvant dans les océans ou nettoyer des déchets nucléaires.