Un des Belges partis en Syrie et déchus de leur nationalité interpellé en Turquie

AFP

Le combattant en Syrie originaire d’Anvers, Fouad Akrich (27 ans), a été interpellé avec son épouse et ses enfants en Turquie. Il est l’un des six combattants étrangers à avoir été déchu de sa nationalité belge.

La cour d’appel a retiré la nationalité belge de six militants de Sharia4Belgium, qui avaient été condamnés par contumace en 2015 pour terrorisme. Il s’agit des frères Ali et Said El Morabit, Ilyass Boughalab, Bilal Elhamdaoui, Azdine Tahiri et Fouad Akrich. Certains seraient morts en Syrie, mais le sort d’autres restait inconnu.

Il apparaît vendredi que Fouad Akrich a été interpellé le 24 décembre en Turquie, en compagnie de son épouse néerlandaise et de leurs trois enfants. Akrich, membre en Belgique de Sharia4Belgium, peut encore interjeter appel de la décision de lui retirer sa nationalité belge.