Vêtements, jouets, friandises… De quoi gâter nos animaux à Noël

Ph. Unsplash

Jouets, friandises, vêtements… dans un pays où un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie, les chiens et les chats de la famille trouveront aussi leurs cadeaux au pied du sapin de Noël.

« Les gens achètent de plus en plus de jouets connectés mais aussi des vêtements de Noël pour chiens grâce au boom d’Instagram où les gens veulent des photos thématiques », témoigne une porte-parole du site animalier Wamiz.

Un sondage réalisé par le site assure que 83% des chiens et des chats ont été gâtés à Noël en 2018. Un chien sur deux a même reçu un cadeau de l’entourage.

A prix doux toutefois: 51 % des sondés ont consacré un budget compris entre 10 et 30 € par animal. Leur choix s’est porté en priorité sur les jouets puis les friandises et les accessoires.

Colliers lumineux, nœud de smoking, costume de Père Noël… Plus insolite, un circuit de jeu conçu pour occuper et stimuler l’instinct naturel de minou ou encore des dragées et biscuits à l’herbe pour chat. Les sites animaliers proposent une noria de jeux, vêtements, friandises et autres gadgets.

Pas de chocolat

Dimitri Arsale, chargé de marketing de Maxi Zoo enregistre « une hausse des ventes de l’enseigne à Noël ». « Notre produit phare, le calendrier de l’avent pour chat, chien et rongeur, s’est vendu à 15.000 exemplaires l’an dernier pour un prix d’environ 10 € », a-t-il dit. « Les humains veulent reproduire ce qu’ils font pour leurs enfants ».

C’est le cas de Valérie Joncour qui dépense depuis plusieurs années une trentaine d’euros pour gâter Achille, son golden retriever et Jules, son chat sacré de Birmanie, « Ils font partie de la famille ». Elle glissera leurs cadeaux au pied du sapin à côté de ceux de ses filles.

Valérie achètera une nouvelle peluche à Achille et une fausse souris à Jules à Toulouse dans un magasin spécialisé, « une garantie que le chien ne déchirera pas son jouet et surtout ne l’avalera pas au risque de s’étouffer ou d’être malade », estime-t-elle.

« Ce qui est incroyable c’est qu’Achille ne se trompe jamais, il choisit toujours le cadeau qui lui est destiné ! « , dit-elle amusée.

Toutefois, pas de chien, ni de chat à table. Si ces tendres boules de poils réclament à manger les yeux implorants, « il ne faut pas donner de foie gras ou du saumon aux chiens et aux chats car ils le digèrent mal », alerte Jean-François Courreau, vétérinaire à l’Ecole de Maisons-Alfort. « Et surtout pas de chocolat, c’est toxique pour le chien », insiste-t-il.

De toute façon, « l’animal de compagnie ne fera pas la fête comme nous. Noël doit être pour lui un jour alimentaire normal. Il ne faut donc pas lui donner à manger ce qui nous plait à nous et surtout pas plus à manger que d’habitude », conseille-t-il. « C’est le maître qui se fait plaisir! ».