Investir dans l’art, une bonne idée pour votre épargne ?

STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Investir dans l’art peut être une bonne idée pour votre épargne. L’art peut en effet être une alternative aux investissements traditionnels pour obtenir un rendement à long terme. Vous pouvez également suivre votre instinct en choisissant une œuvre qui vous plaît.

Maintenant que les comptes d’épargne ne rapportent quasi plus rien, le marché de l’art constitue une alternative. Il s’agit en effet d’un marché en croissance et diversifié. Peintures, sculptures, gravures, verrerie, photographie, céramique: le choix est large… Toute personne qui achète de l’art peut voir son choix motivé par des raisons esthétiques. Vous achetez une œuvre parce que vous la trouvez belle et aimez la regarder: l’émotion joue donc un rôle important. Mais cela peut également être un signe d’appréciation pour l’artiste. Il arrive aussi que l’art soit acheté uniquement à titre d’investissement, dans l’espoir de voir sa valeur augmenter.

Certaines œuvres d’art étant disponibles à des montants modestes, vous ne devez donc pas nécessairement dépenser beaucoup d’argent pour acquérir une œuvre de valeur. Le prix dépend souvent de la renommée et de la reconnaissance internationale de l’artiste. Le courant artistique joue également un rôle.

Des artistes à succès

Les chiffres sont parfois renversants. Actuellement, la Russie, la Chine, le Japon et les États arabes comptent de plus en plus de collectionneurs et d’investisseurs, ce qui fait grimper les prix. En 2017, le tableau de Léonard de Vinci ‘Salvator Mundo’ a été vendu aux enchères à New York pour un montant record de 382 millions €, à la surprise de tous, y compris de la célèbre maison de ventes aux enchères Christie’s, qui avait organisé la vente.

Pablo Picasso et Paul Cézanne comptent parmi les autres artistes dont les œuvres sont vendues à prix d’or. Les vieux maîtres se portent donc bien, mais l’art contemporain gagne aussi en popularité. Des artistes américains tels que Jeff Koons et le graffeur Jean-Michel Basquiat connaissent un grand succès dans les maisons de vente aux enchères. Entre juillet 2018 et juin 2019, pas moins de 71.400 œuvres d’art contemporain ont été vendues aux enchères dans le monde entier pour un montant total de 1,7 milliard €. Ces chiffres ont été communiqués par l’entreprise de cotation du marché de l’art, Artprice.

La tendance

L’investissement dans l’art contemporain comporte néanmoins certains risques, car une tendance peut évoluer. Avec des noms établis, tels que Luc Tuymans ou Berlinde De Bruyckere qui bénéficient d’une renommée importante dans leur propre pays, la certitude est certes bien plus grande.

Mais pour les artistes débutants, il est difficile de prévoir l’évolution de la valeur de leur travail. Vincent Van Gogh vivait dans la pauvreté car à l’époque, son travail n’était pas apprécié. Or, c’est à présent un des plus célèbres artistes néerlandais. Pour acquérir une de ses œuvres, il vous faudra donc disposer de belles économies. Cela montre qu’il faut parfois des dizaines d’années avant qu’un artiste ne perce et que son œuvre ne prenne de la valeur. Et c’est encore mieux si vous appréciez son travail et que vous n’avez pas à dissimuler l’œuvre quelque part.