Les moutons, des tondeuses écologiques à quatre pattes !

BELGA PHOTO JASPER JACOBS

Oubliez tondeuses, débroussailleuses et autres engins à moteur bruyants et polluants. Sheep Solution propose une alternative écologique à l’entretien des espaces verts : l’écopâturage ! Leurs précieux auxiliaires ont quatre pattes, une laine frisée et bêlent de plaisir devant toute cette verdure !

Sheep Solution, c’est d’abord l’histoire de deux copines, Amélie Jacques et Céline Ernst, qui ne voulaient plus entretenir pelouses et prairies de manière classique. Renseignements pris auprès d’éleveurs et de professionnels, elles se rendent compte que l’écopâturage est peu utilisé en Belgique. En novembre 2018, elles troquent donc talons et robes contre salopettes et bottes. Elles achètent un troupeau de moutons et se lancent dans un projet fou : Sheep Solution!

Leur objectif : lancer une alternative, durable et écologique d’entretiens des espaces verts. Nos deux éco-débroussailleuses ont opté pour le mouton d’Ouessant qui est le plus petit ovin au monde. Sa laine se feutre assez vite, il produit peu de viande, mais ses qualités de super brouteur sont reconnues !

Diminution de l’empreinte carbone

L’écopâturage à l’aide de moutons ou de chèvres est sans doute la plus ancienne et la plus écologique méthode d’entretien des espaces semi-naturels. On lui doit par exemple l’existence ou le maintien des fameuses pelouses calcaires, à haute valeur biologique.

Les promotrices de Sheep Solution y voient aussi quantités d’autres atouts. Avec les moutons présents à l’année, les espaces verts sont ainsi entretenus continuellement. Ces animaux sont aussi de véritables accélérateurs de biodiversité. À l’inverse de la tonte mécanique ou de l’utilisation d’herbicides, ils ne nuisent pas aux insectes, oiseaux ou abeilles. Ils sont même pleinement compatibles avec la présence de ruches, de mares et le respect de plusieurs normes écologiques (EMAS, ISO 14001, politique RSE).

L’option est aussi économique. Selon Amélie et Céline, l’écopâturage coûte jusqu’à 25 % moins cher qu’un entretien par des engins mécaniques (achats, personnel et entretien), tout en affichant un bilan carbone bien plus avantageux.

Un prix à la Foire de Libramont

Depuis, nos deux bergères et leurs associés laineux ont fait du chemin, ou plutôt brouté de la prairie. Le projet a reçu le prix coup de cœur du groupe One et de la Fédération wallonne des agriculteurs lors de la dernière Foire de Libramont. Le Bureau économique de la Province de Namur, la ville de Gembloux et l’Union des classes moyennes font partie de leurs clients. Et bientôt, des moutons devraient faire leur apparition sur des espaces verts autour du commissariat de Nivelles ! Avec la saison de reproduction qui s’annonce, de nouveaux moutons devraient également rejoindre les fidèles associés à quatre pattes d’Amélie et Céline.

Didier Dillen

www.sheepsolution.be

Cet article provient du magazine belge indépendant BIOTEMPO qui a pour credo : « Comprendre, changer, agir maintenant ».