Balade entre bois et campagne dans le réserve naturelle des Enneilles à Durbuy

Ph. Natagora

Des itinéraires de balades liés aux réserves de Natagora sont désormais disponibles sur le site de l’association. Celle du « bois d’Enneilles », à Durbuy par exemple, vous mène dans un parcours mi-forestier mi-rural, à la découverte de sous-bois ombragés et de beaux panoramas sur l’Ardenne. Elle longe largement la réserve naturelle des Enneilles dont la visite peut conclure la journée.

Si vous passez par Durbuy, vous ne manquerez évidemment pas de visiter la vieille ville ou de profiter de ses nombreuses terrasses. Mais la culture et l’histoire ne sont pas les seuls atouts de la commune : située à la jonction de trois zones géologiques, le Condroz, la Famenne et l’Ardenne, la région offre une grande diversité de paysages qui se découvrent merveilleusement à pied. Profitez des congés qui arrivent pour aller vous dégourdir les jambes !

Trois heures de balade

La balade du Bois d’Enneilles, répertoriée sur le site de Natagora, permet de découvrir les paysages au sud-ouest de Durbuy et de visiter la réserve naturelle des Enneilles, attenante au parcours. Le départ se fait au village de Grande-Enneille, où un panneau d’information mentionne les onze kilomètres et trois heures de balade qui vous attendent. Des rectangles bleus balisent le parcours et vous permettent de boucler l’itinéraire sans autre équipement qu’une bonne paire de bottines.

Il est temps de se mettre en marche : vous quittez rapidement le village pour poursuivre vers le bois d’Enneille, petit massif qui donne son nom au parcours. Vous longez ici une haie d’aubépines qui dissimulent le vallon où le ri des Sourdants, qui forme la limite communale avec Somme-Leuze, poursuit sa route vers l’Ourthe qui coule plus à l’est. À droite, le fond paisible et désordonné des jardins accueille de nombreux oiseaux hivernant.

Chênaie-charmaie du bois d’Enneille

Vous entrez ensuite dans le bois d’Enneilles, parcouru de nombreux ruisselets qui descendent vers les Sourdants avant de rejoindre le plateau que recouvre le bois. Ici, les arbres sont jeunes ; les charmes le disputent aux chênes et forment un milieu apprécié des nombreux pics épeiches. Après un petit bout de nationale 953, à suivre prudemment, vous atteignez le GR 577 du « tour de la Famenne ». Une jolie piste qui, après le bois Favereau et ses épicéas, propose de belles vues panoramiques sur les premiers reliefs boisés de l’Ardenne. Le GR continue vers Durbuy, mais votre parcours vous ramène, lui, vers le village de Petite-Enneille et la réserve Natagora des Enneilles.

Mosaïque végétale

La réserve des Enneilles compte plus de 50 hectares. Elle est constituée de milieux variés, une mosaïque végétale qui s’y est peu à peu façonnée au cours du temps et du travail des hommes. Au printemps, les pelouses sur les pentes des collines se couvrent de plantes variées, petite pimprenelle, renoncule bulbeuse ou rhinante crête de coq butinées par les papillons. Les bois sont, là aussi, constitués de chênaies-charmaies qui abritent le hibou moyen-duc, le geai des chênes ou la sittelle torchepot. De rustiques vaches galloways pâturent les terrains ingrats quand les prairies plus fertiles sont, elles, le domaine des blanc-bleu ou des fauchages tardifs favorables à la biodiversité.

En longeant ces parcelles préservées, vous atteignez bientôt le village de Petite-Enneille et ses belles maisons anciennes. Une route bitumée mais tranquille vous reconduit à votre point de départ. Quelques centaines de mètres au pied d’une falaise proposent, entre les arbres, un dernier beau panorama sur la vallée de l’Ourthe.

Benoît Vignet

Natagora ouvre ses réserves

La nature est un patrimoine naturel commun qu’il importe de partager. Dans la mesure du possible, tant que ne sont pas mises en danger des populations d’espèces vulnérables, Natagora ouvre ses réserves au grand public afin qu’il découvre cette biodiversité préservée et puisse s’y ressourcer.

L’association vient ainsi de mettre en ligne plusieurs itinéraires de balades, liées aux réserves naturelles qu’elle gère. Vous pouvez télécharger tous les itinéraires gratuitement en quelques clics. Vous y trouvez la carte de la balade, mais également les infos d’accessibilité, la description de la réserve et des focus sur quelques espèces exemplaires que vous pourriez rencontrer. À vos bottines !

https://www.natagora.be/balade