L’homme qui a dévoré la banane à 120.000 $ s’explique : il n’est « absolument pas désolé »  

Capture Instagram / D. Datuna

Le New Yorkais David Datuna a tout simplement gobé l’œuvre de l’artiste Maurizio Cattelan : une banane scotchée au mur. Baptisée « Comedian », cette installation avait été vendue pour 120.000 $ à un collectionneur français. Datuna s’est expliqué sur son geste.

« Comedian », une banane scotchée au mur, œuvre de l’artiste italien Maurizio Cattelan, était exposée à l’Art Basel de Miami. En visite à l’exposition, David Datuna, qui se décrit comme un artiste américain d’origine géorgienne installé à New York, décolle la banane du mur blanc, la pèle et la mange devant une foule de curieux… avant de se faire escorter par la sécurité.

De retour à New York, il a expliqué avoir même attendu deux heures d’avoir assez faim pour profiter de ce moment. « C’est la première fois dans l’histoire qu’un artiste mange de l’art d’un autre artiste », a-t-il expliqué en riant. Malgré son prix, « ça avait le goût d’une banane ordinaire », a ajouté David Datuna.

 

L’artiste New Yorkais a précisé qu’il n’avait nullement besoin de publicité, mais que sa performance lui avait valu près de 50.000 messages sur Instagram, principalement des félicitations.

« Ce n’est pas du vandalisme »

« Avant tout, j’ai énormément de respect pour l’artiste » a tenu à souligner David Datuna. « Il est l’un des meilleurs au monde. » Maurizio Cattelan est surtout connu pour « America », des toilettes en or 18 carats qui fonctionnent, avec siège, cuvette et chasse d’eau de rigueur. Cette œuvre, qui vaut cinq à six millions de dollars, a disparu depuis qu’elle a été volée en septembre au palais de Blenheim, un château à Woodstock (sud de l’Angleterre).

« Aussi, ce n’est pas du vandalisme », maintient David Datuna. « C’était une performance pour moi. Et je n’en suis absolument pas désolé. » Il avait nommé sa « performance artistique » : « un artiste qui a faim » [‘Hungry Artist’].

Un artiste plein de surprises

Ce n’était pas le premier exploit de l’Américain. En 2017, le Président Donald Trump annonce qu’il retire les Etats-Unis de l’accord de Paris. Datuna a alors créé une œuvre de glace à son nom, posée sur un trottoir de Manhattan, fondant au fur et à mesure que les New-Yorkais admiraient le travail.

Prochain événement ? Datuna a annoncé qu’il avait prévu une surprise pour le Super Bowl, le championnat de la Ligue nationale de football le 2 février, qui aura, lui aussi, lieu à Miami.

Datuna a déjà exposé à la National Portrait Gallery à Washington et a récemment ouvert une galerie à Long Island.