Les cendres de l’un des derniers rescapés de Pearl Harbor immergées dans une épave

AFP Photo

Les cendres de l’un des derniers rescapés de l’attaque de Pearl Harbor seront immergées samedi dans l’épave de l’Arizona, énorme cuirassé coulé il y a 78 ans jour pour jour par l’aviation japonaise.

Lauren Bruner, miraculeusement sauvé des flammes avant que le navire ne sombre dans le Pacifique, s’est éteint en septembre à l’âge de 98 ans. C’était l’un des derniers survivants de l’attaque surprise du Japon, le 7 décembre 1941, sur la base militaire de Pearl Harbor, à Hawaï, qui a fait plus de 2.400 victimes américaines et poussé les Etats-Unis à entrer dans la Seconde Guerre mondiale.

Ses cendres seront immergées samedi à l’intérieur de l’Arizona, parmi celles de 43 autres anciens marins ayant choisi comme lui pour dernière demeure cette tombe sous-marine. Lauren Bruner sera le dernier à rejoindre ainsi l’épave: les trois rescapés de l’attaque de Pearl Harbor encore en vie ont tous demandé à reposer auprès de leurs familles.

Lauren Bruner avait 21 ans lorsque les avions japonais ont déferlé sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Gravement brûlé, touché à la jambe, le jeune marin n’a dû sa survie qu’à une corde tendue depuis un navire voisin. Remis de ses blessures, il a repris le combat, participant notamment à des batailles dans les îles Aléoutiennes et dans le sud du Pacifique.

AFP Photo