Favoriser l’inclusion de la communauté LGBTQI+ pour booster votre entreprise

Ph. Pixabay

Une entreprise qui favorisera la diversité et l’inclusion de la communauté LGBTQI+ sera plus avantageuse pour ses travailleurs, constate Hays, expert en recrutement. « Le bien-être et la productivité y trouvent leur compte », ajoutent les spécialistes.

Une entreprise bonne pour la communauté LGBTQ+ est bonne pour tout le monde. C’est le constat de l’expert en recrutement Hays, qui encourage les entreprises à tout mettre en œuvre pour créer un environnement de travail divers et inclusif.
Concrètement, cela signifie se sentir libre de parler ouvertement de sa vie privée autour de la machine à café, sans jugement ni exclusion. Que chacun puisse inviter des collègues à un mariage, ou ne pas se censurer lorsque l’on choisit ses photos de fond d’écran.

Booster les performances

L’inclusion ne relève pas seulement de motifs éthiques ou législatifs. Elle est aussi question de performance : un employé bien intégré sera plus efficace. « Quand on peut être soi-même au travail, on peut mieux se concentrer sur d’autres choses importantes, comme soutenir mieux l’équipe et l’entreprise », souligne Hays. Résultat : un employé bien intégré boostera au maximum ses performances dans l’entreprise.
Créer un environnement LGBT friendly permet en outre d’attirer des profils plus diversifiés, ce qui importe d’autant plus en contexte de pénurie. Au plus une équipe sera composée de profils pluriels, au plus elle sera innovante.

Discrimination inconsciente

Mener une politique inclusive et combattre les discriminations, même inconscientes, se joue à tous niveaux : recrutement, rémunération, promotion, formation, etc. Ce sont les savoirs, les compétences professionnelles et les qualités humaines des travailleurs qui importent, et non l’identité de genre ou l’orientation sexuelle. « C’est cette mentalité que chaque entreprise doit avoir », insiste Elise Denecker, de Hays Belgique.
« Une autre condition importante pour un lieu de travail inclusif est de lutter contre les « hypothèses hétéronormatives » : supposer automatiquement qu’une personne est hétéro ou est dans une relation hétérosexuelle ». Cela vaut pour les conversations orales mais aussi le langage employé dans les formulaires. « Il n’y a pas de mal à poser des questions en cas de doute », rappelle l’experte.

Promouvoir l’inclusion de la communauté LGBTQI+, c’est aussi s’assurer que tous les employés bénéficient des mêmes droits en matière de conjugalité et de parentalité (congés, mutuelle…). Un environnement de travail inclusif implique aussi que ces principes d’égalité et d’inclusion soient soutenus par tous au sein de l’entreprise, y compris à travers le business. Pour ce faire, il importe d’affirmer ce souhait d’inclusion et de diversité, et de mener des campagnes de sensibilisation auprès du management, des employés et des partenaires sociaux. Lutter contre l’homophobie et la transphobie sera forcément bon pour l’entreprise. « Un environnement de travail incluant la communauté LGBTQ+, et tout le monde en fait, ne présente que des avantages pour le bien-être, la productivité et la culture d’entreprise », conclut Elise Denecker.