Cinq conseils pour un environnement de travail durable

Ph. Unsplash

Dans votre vie privée, vous ne consommez que des ingrédients d’origine biologique et locale, vous achetez vos vêtements en seconde main et vous surveillez étroitement votre consommation d’énergie. Le durable, c’est important pour vous et, chez vous, vous essayez de vous y conformer le plus possible. Mais saviez-vous qu’à votre travail aussi vous pouvez adopter pas mal de comportements respectueux de l’environnement ?

1. Réduisez la taille votre boîte mail

Vous ne vous en rendez probablement pas compte, mais tous ces mails que vous envoyez ou recevez chaque jour consomment pas mal d’énergie. D’après une étude menée par Mike Berners-Lee, un Britannique spécialiste des gaz à effet de serre, un mail normal produit environ 4 grammes de CO2 et cette quantité peut monter à 50 grammes en fonction de la taille des pièces jointes. Le stockage de tous ces mails est aussi énergivore. Essayez dès lors de limiter vos échanges par mail et de nettoyer votre boîte mail. Déplacez-vous jusque chez votre collègue assis 5 mètres plus loin au lieu de lui envoyer un mail !

2. Imprimez avec modération

Imprimer, c’est mauvais pour l’environnement, c’est certain. D’après l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie en France, chaque travailleur imprimerait par an 70 à 85 kilogrammes de documents. Une grande partie d’entre eux ne serait jamais utilisée, ce qui représente un énorme gaspillage de papier et d’encre. Réfléchissez donc avant d’imprimer. Vous pouvez aussi choisir d’imprimer sur du papier qui a déjà été utilisé.

3. Optez pour un moteur de recherche respectueux de l’environnement

Pour bon nombre d’entre nous, Google est le moteur de recherche standard. En toute logique, car c’est sans aucun doute le plus connu. Si vous voulez travailler de façon écologiquement responsable, il vaut mieux choisir un autre moteur de recherche. Ecosia par exemple: l’entreprise basée à Berlin qui est à l’origine de ce moteur de recherche est notamment négative en CO2 et fait don de 80 % de ses bénéfices à de bonnes œuvres. Vous pouvez ainsi trouver une réponse en ligne à vos questions et soutenir en même temps une bonne cause.

4. Ne buvez pas de café en capsule

Vous buvez beaucoup de café au bureau ? Vérifiez si votre employeur s’approvisionne en café en capsule ou pas. Elles sont en effet difficiles à recycler et, de plus, chaque tasse de café génère un déchet, ce qui n’est absolument pas nécessaire. Si vous préférez boire du café zéro déchet, vous pouvez utiliser votre propre cafetière par exemple.

5. Ne mettez pas la clim à fond en été

Vous n’en aurez absolument pas besoin dans les prochains mois, mais en été ne la faites pas non plus fonctionner en permanence. Certes, c’est chouette de pouvoir travailler dans une température agréable, mais la clim glacée n’est bonne ni pour l’environnement ni pour vous. Si l’écart de température avec l’extérieur est trop grand, vous serez plus vite malade ! Veillez donc à ce que votre clim ne soit pas inférieure de plus de 4 degrés à la température extérieure, même si cela signifie que vous aurez quand même un peu chaud en été !