VIDEO. Luna est surnommée le « bébé Batman » à cause d’une maladie rare

GoFundMe

Luna Fenner, âgée de 8 mois, est atteinte d’une maladie rare à cause de laquelle son visage est recouvert d’une tâche noire. Celle-ci n’est pas sans rappeler le masque du super-héros de Gotham City, raison pour laquelle la petite fille est surnommée le « bébé Batman ».

Luna Fenner est un bébé américain souffrant d’une lésion cutanée pigmentée constituée de mélanocytes qui comporte un haut risque de transformation maligne. Chez cette petite fille de huit mois, cela a provoqué la création de tâches noires sur son visage, qui font curieusement penser au masque du super-héros Batman.

View this post on Instagram

Agradecimento à todos de Brasília que nos ajudaram ontem na Ação promovida pela @rossonipastelaria e @rossonipizzaria ♥️🙏🏽 Muitos se locomoveram de longe só para comer o pastel de queijo 😋 Hoje recebi muita fotos dizendo que o restaurante estava cheio, o atendimento excelente e que até quem não foi para ajudar na campanha, abraçou a causa ♥️🙏🏽🥰 Obrigada família Rossoni ♥️ Muita gratidão por toda ajuda!!!! #birthmark #selfesteem #gofundme #vakinha #caringmattersnow #nevus #rareskincondition #harvard #bareyourbirthmark #mrelbank #breastfeeding #mom #love #filha #amor #caldeiraodohuck #lucianohuck #photoshoot #nevuslove #maeefilha #bringingawareness #luna #amordemãe #lovetheskinyourein #somostodosluna #awareness #luna.love.hope #vida #daughter

A post shared by ♥️ Mamãe Carol & Baby Luna ♥️ (@luna.love.hope) on

Si dans son pays d’origine, les médecins ont annoncé à la famille qu’ils ne pourraient rien faire sans 500.000 $ (450.000 €), pour financer la centaine d’opérations nécessaires, des médecins russes sont rentrés en contact avec les parents de la petite Luna.

En effet, le service de dermatologie de l’hôpital de Krasnodar s’estime assez qualifié que pour aider Luna grâce à un traitement photodynamique révolutionnaire mais indisponible aux Etats-Unis. Ainsi, ils ont proposé leur aide à Carol Fenner, la maman du « bébé Batman ». Ce samedi, le docteur Pavel Popov a ainsi déclaré que la première opération indolore avait eu lieu et qu’une partie de la tâche sur le front de Luna avait partiellement été enlevée.

« J’ai fait le bon choix »

Carol Fenner a d’ailleurs tenu à souligner le travail des médecins et l’accueil qu’elle a reçu en Russie. « On m’avait dit que j’étais folle de venir en Russie, que les Russes étaient froids, comme leur climat. Mais j’ai été très surprise, tout le monde a été si gentil avec nous. Vu le résultat de la première opération, je suis désormais certaine d’avoir fait le bon choix”, a-t-elle déclaré à la presse.

View this post on Instagram

Na última troca de curativos, o médico colocou essa plaquinha de silicone embaixo para ajudar na textura da pele. Todo mundo quer saber quando irá ser retirado, mas cada dia é fundamental para o resultado final. O Nevus já foi 100% removido, a pele já está branquinha, mas ainda há o processo de cicatrização… e em alguns pontos precisou fazer um pequeno enxerto de pele também, por isso que ficar aberta e exposta não é bom, pois há os riscos de infecção e bactérias!!! Mamãe não acompanha a troca dos curativos, pois ficou com medo de ficar impressionada! E foi melhor assim 🙏🏽♥️ MAs logo logo já poderemos ter uma ideia dos resultados 🙏🏽 Obrigada à todos pela ajuda nas compras dos itens da Coleção da Luna!!! Cada centavo arrecadado é fundamental pra gente ♥️ www.ajudealuna.com.br ♥️ #birthmark #selfesteem #gofundme #vakinha #caringmattersnow #nevus #rareskincondition #harvard #bareyourbirthmark #mrelbank #breastfeeding #mom #love #filha #amor #caldeiraodohuck #lucianohuck #photoshoot #nevuslove #maeefilha #bringingawareness #luna #amordemãe #lovetheskinyourein #somostodosluna #awareness #luna.love.hope #vida #daughter

A post shared by ♥️ Mamãe Carol & Baby Luna ♥️ (@luna.love.hope) on

Le prix de ce traitement, qui semble avoir l’effet escompté sur Luna, est tout de même de 150.000 $ (136.000 €) et la famille a donc lancé une collecte de fonds sur GoFundMe. A l’heure d’écrire ces lignes, 62.440 $ avaient déjà été récoltés. La prochaine intervention aura lieu au mois de janvier, toujours en Russie.