Bolsonaro accuse DiCaprio de financer les incendies en Amazonie, l’acteur réplique

T. Wargo / Getty Images for Global Citizen /AFP

Accusé par le président du Brésil Jair Bolsonaro de financer des associations qui provoqueraient volontairement des incendies en Amazonie, l’acteur et défenseur de l’environnement Leonardo DiCaprio a répondu à ces attaques hallucinantes.

« Ce Leonardo DiCaprio, c’est un gars sympa, non ? Il donne de l’argent pour brûler l’Amazonie, » a déclaré Jair Bolsonaro devant ses partisans.

« Que font les ONG ? Qu’est ce qui est le plus facile ? Mettre le feu à la forêt ! » Le président conservateur du Brésil a très explicitement accusé des ONG comme le WWF (Fonds mondial pour la nature) d’être à l’origine de feux de forêts qui ont ravagé des milliers d’hectares en Amazonie. À l’en croire, ces associations allumeraient ou raviveraient des foyers afin de prendre des photos impressionnantes pour obtenir plus de dons étrangers.

« Ces ONG diffusent les photos et vidéos. Elles montent une campagne contre le Brésil, contactent Leonardo DiCaprio, et lui, il leur donne 500.000$. Dont une partie reviendra à ceux qui ont allumé les feux, n’est-ce pas ? »

 

Cette accusation intervient peu après que quatre pompiers volontaires ont été arrêtés car accusés de raviver des feux de forêts, dans l’unique but d’en diffuser les images auprès d’ONG comme le WWF. Leur détention avait été jugée abusive par les ONG, et ils ont depuis été relâchés. Ce n’est pas la première fois que le président du Brésil accuse des associations de défense et de protection de l’environnement de provoquer des incendies. Mais trouver en DiCaprio la personne à blâmer pour ces feux de forêts, voilà qui est relativement inédit.

DiCaprio contre-attaque

Le WWF et d’autres associations impliquées ont rejeté avec véhémence ces « mensonges » et ces accusations. L’acteur a lui aussi répondu à cette attaque totalement hallucinante, via Instagram.

« L’avenir de ces écosystèmes irremplaçables est en danger et je suis fier de faire partie de ceux qui les protègent », écrit la star. « Bien qu’elles méritent amplement d’être soutenues, nous n’avons pas financé les organisations en question ».

En cette période de crise pour l’Amazonie, où l’on a dénombré plus de 74.000 feux depuis le début d l’année, Leonardo DiCaprio a répété son « soutien au peuple brésilien qui travaille pour sauver leur héritage naturel et culturel ». « Ils sont un exemple humble et émouvant de l’engagement et de la passion nécessaires pour sauver l’environnement », salue l’acteur américain.