VIDEO. Un nouveau challenge loufoque amuse la toile

Capture d'écran YouTube

Sur les réseaux sociaux, on trouve tout et n’importe quoi… mais surtout n’importe quoi! C’est le cas ces derniers jours avec un nouveau « challenge », qui nous montre un geste que seules les femmes peuvent réaliser. Les vidéos de ce challenge loufoque se multiplient partout sur le web. 

A l’origine, ce challenge est apparu sur Tik Tok. Krystyna, 32 ans et son fiancé Devin, 29 ans, cherchaient un moyen ludique d’utiliser ce nouveau réseau social qui fait fureur. Ils ont alors voulu montrer un geste qui semble très simple à réaliser, mais que les garçons sont incapables de faire, indépendamment de leur force. « On a simplement posté la vidéo sur Tik Tok et on a été se coucher. Lorsque l’on s’est réveillés, il y avait un million de vues », explique la jeune femme.

Si vous souhaitez vous-même faire le test, rien de plus simple: mettez-vous face à un mur et placez-vous à deux pas de celui-ci, de façon à ce que votre tête le touche si vous vous placez en angle droit. Collez vos pieds et attrapez ensuite une chaise quelconque, collez-la à votre torse et tentez de vous redresser. En principe, les filles n’ont aucune difficulté à réaliser ce geste alors qu’il est extrêmement compliqué pour les garçons. Vous n’avez rien compris à ces explications? Le mieux est peut-être de visionner l’une des vidéos et tout vous semblera plus clair.

Une question d’inertie

A vrai dire, avec un peu de concentration, les hommes peuvent aussi y arriver et ce test n’a d’ailleurs aucune valeur scientifique. Toutefois, certains experts ont tenté de comprendre le phénomène qui se cachait derrière ce test. Il s’agit en fait d’une question d’inertie, car la répartition des graisses et des muscles est différente chez les deux sexes. Tandis que le centre d’inertie se trouve en général sous les hanches, celui des hommes est plus haut que le nombril, presque à la hauteur de la poitrine.

Le sexe féminin est donc beaucoup plus stable lorsqu’une femme se penche, puisque son centre d’inertie reste aligné à ses pieds, alors que celui des hommes est alors au-dessus de la chaise. Tout dépend bien évidemment aussi de la morphologie des uns et des autres. Chez Metro, on a fait le test et ce constat s’est bel et bien vérifié, à votre tour!