Se ressourcer lors d’une escale thermale en Auvergne

Ph. J. Mondière Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

Parmi les 24 stations thermales que compte la région Auvergne-Rhône-Alpes, nous avons eu l’occasion de tremper nos pieds dans trois d’entre elles. Un week-end de relaxation totale !

Depuis des milliers d’années, les humains bénéficient des bienfaits que leur apporte l’eau thermale. A l’époque de Napoléon III, la cure thermale était au sommet de sa popularité. Aujourd’hui encore, les curistes sont nombreux à venir se ressourcer et traiter une pathologie dans une des nombreuses stations auvergnates. Chacune d’entre elles offre un cadre et des spécificités différents. Mais il ne faut pas confondre thermes et spa, les deux étant toutefois complémentaires.

Vichy, la reine

Qui ne connaît pas la ville de Vichy ? La reine des villes d’eaux s’impose comme LA station thermale incontournable en Auvergne. Vous y trouverez forcément votre bonheur. La station utilise neuf sources différentes pour satisfaire les besoins de ses curistes. L’eau peut même être bue (sur prescription) car elle possède des propriétés digestives.

Mal de dos, obésité, rhumatismes, affections digestives ou troubles du métabolisme, de nombreuses pathologies sont traitées à Vichy. L’établissement, qui se divise entre les Thermes du Dôme (classé monument historique), les Thermes Callou et le Spa, pratique d’innombrables soins.

Nous avons testé la douche de Vichy, qui est le soin-signature. Vous vous allongez pendant 15 minutes sous une douche comprenant de nombreux jets qui se baladent le long de votre corps. Dans le même temps, un massage est pratiqué à quatre mains. L’extase !

Autre soin surprenant destiné aux futures mamans : l’Ostéophonie périnatale. Elle consiste à écouter de la musique spécialement écrite pour être écoutée sous l’eau. Au-delà de la relaxation qu’elle procure, la musique favorise également une communication psycho-affective sensible entre la future maman et son bébé.

Vichy, ce n’est pas que du bien-être thermal ! La ville est aussi très agréable et chargée d’histoire. Flânez dans les rues, admirez les façades à l’architecture splendide et baladez-vous le long des quais de l’Allier. On vous conseille l’hôtel The Originals Vichy Les Nations, un des derniers hôtels datant de la fin du 19e siècle et rénové avec goût !

Ph. J. Mondière Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

Néris-les-Bains, l’unique

Sans prétention, la petite ville de Néris-les-Bains, qui compte 2.700 habitants, abrite sans doute la station la plus spécifique de la région. La composition de l’eau thermale (chargée en lithium) y est unique et lui donne des propriétés sédatives, antalgiques, équilibrantes et relaxantes. C’est pourquoi la station prévoit des cures spécialisées autour des rhumatismes mais aussi des troubles neurologique et psychosomatiques (burn-out, dépression, stress, etc.). Des maux très répandus à l’heure actuelle…

A quelques mètres des thermes se trouve le spa Les Nériades avec sa magnifique façade néo-classique. On est tout de suite plongé dans une atmosphère apaisante, avec un bassin circulaire surplombé d’une verrerie. Mais ce sont les massages qui nous ont le plus séduits. Chaque geste est étudié pour notre bien-être, tout un art !

On peut également se balader dans la ville pour découvrir le théâtre à l’italienne, le casino ainsi que les nombreux parcs et espaces verts. La campagne nérisienne offre également de nombreuses possibilités de promenades.

Ph. J. Mondière Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

Bourbon-l’Archambault, l’élégante

Les thermes de Bourbon-l’Archambault séduisent quant à eux par leur cadre splendide. Le bâtiment, classé Monument historique, a été construit dans les années 1880 à proximité d’anciens thermes romains. Faïences exotiques d’un bleu turquoise, plafonds à caissons de bois ouvragé et fresques remarquables, voilà le décor de cette station thermale élégante et intimiste.

Au-delà de ce cadre d’exception, les thermes de Bourbon-l’Archambault sont spécialisés dans les cures soignant l’algodystrophie (douleurs chroniques d’une région du corps). L’eau de la source dite « des Trois Puits » a des propriétés à la fois antalgiques, anti-inflammatoires, antiseptiques et vasodilatatrices.

La petite ville de Bourbon n’est également pas dénuée de charme. La visite de la forteresse médiévale vaut le détour. Il est aussi très agréable de se balader dans les ruelles pittoresques et les parcs de la ville.

Mention spéciale au Logis Grand Hôtel Montespan-Talleyrand qui jouxte les thermes et dans lequel on vit presque la vie de château !

Marie Bruyaux

Ph. J. Mondière Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

 

Encadré : Comment préparer ma cure ?

  1. Obtenir une prescription du médecin: il est indispensable d’avoir une prescription médicale pour participer à une cure thermale (qui dure en général trois semaines). Le médecin vous aidera également à remplir votre demande de prise en charge.
  2. Demande de prise en charge: En Belgique, seuls les invalides de guerre peuvent bénéficier d’un remboursement. Ils doivent dans un premier temps adresser leur demande au Médecin-conseil de la CAAMI accompagnée d’un certificat médical circonstancié démontrant l’utilité thérapeutique de la cure. Ce n’est qu’après l’accord du Médecin-conseil que le séjour sera remboursé.
  3. Réservation : Réserver sa cure et son logement assez longtemps à l’avance.
  4. RDV avec le médecin thermal: Dès son arrivée, le curiste a rendez-vous avec le médecin thermal. C’est lui prescrira les soins.
  5. Arrivée en cure: Présenter le dossier médical, la prise en charge et la prescription au médecin thermal de l’établissement. La cure peut commencer.