Du cinéma au féminin pluriel jusqu’aux Libertines

The Libertines

C’est le retour du festival lesbien, bi, trans et féministe, mais aussi (si Pete Doherty le veut bien) des Libertines, ainsi que du salon du livre de Mons. 

Au féminin pluriel

« Carmen y Lola »

La 7e édition du L-festival, le rendez-vous lesbien, bi, trans et féministe, se tiendra du 21 au 30 novembre dans différents lieux de la capitale sur le thème « Dikes & Crews ». De 3.000 à 5.000 personnes sont attendues durant les 10 jours de l’événement.

Le coup d’envoi sera donné le jeudi 21 novembre à 19h à la RainbowHouse avec le vernissage de l’exposition rétrospective « DYKES got talent – 5 years of L-Festival Photocontest ». Elle réunira les photographies des artistes lesbiennes, bi et trans qui se sont inspirés des thèmes de chacune des éditions précédentes dans le cadre de ce concours.

À 21h, le long métrage « Carmen y Lola » de Arantxa Echevarría, qui raconte l’histoire d’amour de deux jeunes femmes de la communauté gitane, sera projeté au cinéma Aventure.

« Le thème «Dikes & Crews» fait référence aux familles choisies », explique Oumayma Hammadi, porte-parole de la RainbowHouse Brussels, qui organise le festival. « Dans cette édition, on a du stand-up 100% féminin, queer et féministe. On traite aussi de l’invisibilité des femmes dans l’art, à travers par exemple la projection du film ‘Colette’. C’est une thématique qu’on va retrouver à la soirée Lesbos poetry, où on essaie de mettre en avant les femmes artistes. »

Différents ateliers, performances et concerts sont programmés chaque jour. Il y aura notamment un « Cabaret fluide » au cabaret Mademoiselle, des ateliers instructifs du type « Trans pour les nuls » ou encore un « L-Tour » qui propose une visite du centre historique sous un angle queer.

Mons se livre

AFP / Daniel Roland

La huitième édition de Mon’s Livre se déroulera ces 16 et 17 novembre au Lotto Mons Expo. Le salon du livre de Mons annonce quelque 4.000 m² d’exposition, 260 exposants et près de 600 auteurs.

Les portes s’ouvriront de 10h à 18h, durant deux jours. La jeunesse sera mise à l’honneur pendant l’événement qui accueillera, pour l’occasion, le duo père et fils, les écrivains et poètes Pierre Coran et Carl Norac.

Mon’s Livre 2019 sera également marqué par l’ouverture d’une nouvelle section littéraire consacrée au polar et au thriller. De nombreux invités d’honneur sont annoncés: entre autres Cédric Sire, Raoul Cauvin, Daniel Kox, David Jeanmotte, Jérôme de Warzée, Pierre Kroll, Bruno Coppens, Thomas de Bergeyck, Bernard Tirtiaux, Alexandre Millon, Éric Laforge, Jean-Jacques Cloquet ou encore Emmanuel Houdart.

Music Maestro

Temples

Malgré ses ennuis judiciaires à Paris, Pete Doherty devrait être présent avec ses Libertines ce lundi 18 novembre au Cirque Royal. Mais avec lui, on ne peut jamais être totalement sûr.

Le lendemain, Temples, le meilleur groupe rock-psyché actuel, nous balancera des fleurs du haut de l’Orangerie au Botanique. Mais dès ce soir, vous pourrez déjà y applaudir Camelia Jordana, mais aussi Steve Lacy, producteur de Kendrick Lamar, ce lundi prochain qui sera décidément un jour faste puisque l’Ancienne Belgique accueillera de son côté Vampire Weekend.

Au rayon clubbing, on reste toujours excité par la programmation du C12 (Rise party ce soir et Raresh, Praslea, et Adema demain). Mais le tout gros morceau, ce sera la soirée KNTXT au Sportpaleis d’Anvers samedi avec du lourd : Charotte De Witte, Chris Liebing, Dax J, Imogen, ainsi que Marcel Dettmann b2b Ben Klock.

Ah oui… Il y a aussi NTM au Palais 12 ce vendredi soir et Angèle dans cette même salle mardi 19. Mais çà, vous le savez déjà.