Jennifer Lopez a également eu une expérience #MeToo

Photo YouTube

C’est lors d’une table ronde organisée par le magazine Hollywood Reporter que Jennifer Lopez a révélé qu’elle avait également été victime de harcèlement dans le cadre de son métier d’actrice. 

Renee Zellweger, Lupita Nyong’o, Scarlett Johansson, Awkwafina et Laura Dern étaient également présentes lors de cette table ronde pour évoquer leur travail et le cinéma en général. Et la thématique du harcèlement n’a pas mis longtemps à être mise en avant.

Jennifer Lopez a alors évoqué une expérience désagréable qu’elle avait vécue plus jeune. « Lors d’un essayage, un réalisateur m’a demandé d’enlever le dessus parce que j’étais censée faire une scène de nu dans le film. Il voulait voir mes seins », a-t-elle expliqué.

(Voir la vidéo sur mobile)

Mais on ne la fait pas à une actrice qui a passé une partie de sa vie dans le Bronx, comme elle l’a ajouté: « Je me suis défendue, mais je me souviens que, sur le moment, j’étais réellement pétrifiée. Il y avait un styliste dans la pièce ainsi qu’une autre femme. Et j’ai dit non. J’ai ajouté que je n’avais pas besoin de montrer mes seins, qu’on les verrait sur le plateau ».

Aujourd’hui encore, elle reste très fière de ce refus. « Parce que j’avais mis une limite et parce que j’avais réussi à dire non, il a laissé tomber et il est même venu s’excuser plus tard. Quand il est sorti de la pièce, le styliste est également venu me dire qu’il était désolé de ce qu’il venait de se passer ».

S’il reste encore beaucoup à faire, les choses évoluent quand même à Hollywood. Elle a notamment évoqué la création du poste de « coach de confort » pour toutes les scènes de nus, lors du tournage de son dernier film.