Nicki Minaj en conflit ouvert avec Instagram

AFP / A. Weiss

Suite à une mesure forte d’Instagram, à savoir de masquer les « like » aux utilisateurs américains pour le bien-être des jeunes, Nicki Minaj a fortement critiqué le réseau social. Elle l’accuse, avec la complicité des maisons de disque, de vouloir faire taire les artistes indépendants. 

Nicki Minaj a décidé de ne plus rien poster sur Instagram, tant que la fonction du « like » n’a pas été remis en place par le réseau social sur les publications. En effet, les créateurs de l’application ont décidé de masquer le nombre de « j’aime » sur certains comptes américains pour le bien-être des jeunes.

Derrière cette mesure forte, décidée par Adam Mosseri, le responsable de l’entreprise, se cachent plusieurs études expliquant que la course aux « like » a des effets néfastes sur la santé mentale des jeunes utilisateurs. Lors du sommet « Wired 25 », il a donc expliqué vouloir « dépressuriser Instagram », affirmant dans un tweet qu’il s’agissait d’une phase de tests.

Nicki Minaj loin d’apprécier 

L’artiste, manifestement agacée par cette mesure, a estimé que la santé des jeunes n’était qu’une excuse. Elle affirme que le réseau social souhaite faire taire les artistes indépendants, avec la complicité des maisons de disque. « Nous sommes tellement facilement pacifiés. Vous fumez tous si vous pensez que les labels ne sont pas ennuyés par le niveau de pouvoir que les artistes indépendants ont maintenant avec IG. Ils travaillent tous ENSEMBLE. Contrairement à nous… On a les miettes », a-t-elle dénoncé.

« Ils ont commencé par nous ôter les engagements en perturbant l’algorithme. Ensuite ils l’ont boosté pour montrer combien ce nouvel iPhone est meilleur », avant de dénoncer le contrôle de chiffres que ces géants du web ont, à l’image de YouTube, qui peut ajouter ou enlever un million de vues à la vidéo de son choix.