Chaque fois qu’une fille naît, 111 arbres sont plantés dans ce village indien

Capture d'écran vidéo

Le village de Piplantri a décidé de mettre en valeur le sexe féminin, dans un pays où il est encore courant de penser qu’il vaut mieux avoir un garçon qu’une fille. En effet, 111 arbres sont plantés à chaque fois qu’une petite fille vient au monde. 

On doit cette initiative au maire de Piplantri, un village situé dans le Rajasthan, en Inde. Celui-ci a décidé de célébrer chaque naissance d’une petite fille, qui sont encore considérées par certains comme inférieures aux garçons. Pour marquer le coup, ce sont donc 111 arbres qui sont plantés par les habitants. Lancée en 2006, l’action a permis de planter 350.000 arbustes, avec une moyenne de 65 naissances de petites filles par an.

Un geste plein de symboles 

A l’origine, le maire du village, Shyam Sunder Pali­wal, a perdu sa fille Kiran lorsqu’elle était adolescente. Il avait alors planté un arbre en son honneur et, il s’assure aujourd’hui que les filles de Piplantri soient protégées contre le mal et éduquées pour devenir indépendantes. Les arbres plantés deviennent une source de beauté, de subsistance et de croissance, représentant ainsi les jeunes filles.

Généralement, les filles sont synonymes de fardeau financier mais dans ce village, c’est tout l’inverse. Là-bas, elles sont associées à la joie et à l’épanouissement. Piplantri aimerait d’ailleurs voir l’initiative s’élargir à d’autres régions de l’Inde, voire à d’autres pays. La pratique a déjà été suivie par 150 autres villages. Quant au nombre 111, il a été choisi par le maire car il est associé au succès.