VIDEO. Elle est plaquée au sol par la police iranienne car elle ne porte pas le voile

Ph. Twitter

Une vidéo publiée par un journaliste iranien montre une adolescente violemment plaquée au sol par la police car elle ne porte pas le voile. Quand un passant tente d’aider la jeune femme, l’agent de police le réprimande également dans une intervention terriblement violente. 

La journaliste iranienne Masih Alinejad a publié sur Twitter une vidéo d’une interpellation policière particulièrement violente à l’encontre d’une adolescente. Les faits se déroulent à Shahr-e-Rey, au sud de Téhéran, la capitale iranienne. Sur les images, on voit un agent de police ordonner à l’adolescente de s’arrêter alors qu’elle ne porte pas de voile.

La jeune femme poursuit sa route et l’agent décide alors de violemment l’appréhender, alors que, généralement, c’est une femme qui doit s’occuper d’une telle interpellation. La police iranienne respecte la loi de la Shariah, qui implique que les femmes doivent apparaître en public vêtues d’un voile. La jeune femme risque désormais 20 ans de prison. Ces dernières années, certaines femmes se rebellent et transgressent cette loi pour la contester.

La vidéo, reprise par de nombreux médias, a été partagée près de 4.000 fois sur Twitter, avec 5.700 likes. Ces images ne viennent pas de la journaliste, mais d’une personne qui lui a envoyé: « Bonjour Masih, cette fille était en train de marcher sans voile lorsqu’un agent de police lui a demandé de s’arrêter pour qu’il appelle une policière qui l’arrêterait. La fille a résisté. Nous avons essayé de l’aider, mais c’était impossible. »