Mordu par un serpent, il s’ampute un doigt pour rien

Unsplash / M. Elle

Un fermier de l’est de la Chine s’est amputé un doigt après avoir été mordu par un serpent venimeux. Arrivé à l’hôpital après 80km de route, les médecins lui ont indiqué que son geste n’avait servi à rien…

Le Hangzhou Daily rapporte que Zhang, un agriculteur chinois, coupait du bois de chauffage dans le village de Shangyu, quand il a subitement été mordu au doigt par un serpent. Immédiatement, il reconnait un Deinag­kis­tro­don acutus, à savoir une espèce de vipère qu’il pensait capable d’être mortelle. Ainsi, pour ne pas laisser le venin de l’animal se propager, le fermier ne réfléchit pas et coupe son doigt.

Ce geste, il l’a sans doute effectué car en avril dernier, son voisin avait succombé à une morsure de serpent. Le mal étant fait, Zhang a pansé sa plaie et s’est dirigé vers l’hôpital de Hangzhou, la ville la plus proche, à 80km de chez lui. Toutefois, ce dernier oublie son doigt à son domicile et, une fois sur place, les médecins ne peuvent pas rattacher le membre au reste de sa main.

Ph. Weibo

Des incidents à répétition

Les docteurs lui expliquent alors que ce geste était sans doute disproportionné, car le serpent dont il a été victime est moins venimeux que ce que l’on croit. A son arrivée, les médecins ont immédiatement vu qu’il ne ressentait aucun symptôme potentiellement significatif, comme un mal de tête ou des difficultés respiratoires. Toutefois, ils lui ont donné un anti-venin au cas où et ont nettoyé la plaie de l’agriculteur, précisant que c’était un réflexe assez commun. Cette année, l’hôpital affirme avoir reçu 1.200 patients à cause d’une morsure de serpent, dont 30 qui avaient mal réagi face à leur blessure.