Une journaliste découvre en direct qu’elle est atteinte d’un cancer

Ph. Twitter

Ali Meyer, une journaliste américaine de 41 ans, avait décidé de diffuser sa première mammographie en direct, pour sensibiliser le public à cette pratique essentielle. Elle a eu la mauvaise surprise de découvrir qu’elle avait un cancer du sein, mais a décidé de raconter son histoire, maintenant que la maladie n’est plus qu’un mauvais souvenir. 

Détendue et souriante, Ali Meyer avait décidé de filmer sa première mammographie en direct, pour la chaîne locale KFOR. Quelques minutes après le checking de routine, la jeune femme déclare: « J’étais sûre de faire une visite de routine, mais ça s’est passé autrement. J’ai un cancer du sein et je me pose des tonnes de questions. Ce n’est pas la nouvelle que je voulais vous apporter afin de sensibiliser à propos du cancer du sein, mais c’est ce que j’ai eu. »

Dans une vidéo, la journaliste explique alors son parcours pour soigner la maladie, qui était heureusement curable, mais qu’elle devrait entièrement retirer son sein droit pour vaincre ce cancer. « Je me suis sentie mutilée, comme si le cancer volait une partie de moi », témoigne-t-elle. Toutefois, grâce à la chirurgie du Dr Oscar masters, Ali reconstruit sa poitrine, qu’elle décrit comme la partie la plus intime de son corps.

« Octobre rose »

Désormais, la journaliste est parfaitement guérie et ne devrait plus être embêtée par la maladie. Elle a décidé de réaliser deux mammographies par an, et encourage désormais toutes les femmes à suivre son exemple, expliquant: « Ma rémission s’est déroulée plus facilement car ma mammographie a permis de détecter le cancer avant même que je sache qu’il était là. » Chaque année, le mois d’octobre est dédié à la sensibilisation au dépistage du cancer du sein, une action menée sous le nom d' »Octobre rose ». Plus d’informations ici.