À quelles primes ai-je droit pour mon habitation en Wallonie ?

Lorsque vous construisez ou rénovez une maison, la facture peut vite devenir salée. Un coup de pouce financier est donc toujours le bienvenu. Plusieurs aides existent en Wallonie. Tour d’horizon des primes et autres avantages qui s’appliquent au sud du pays.

Primes Habitation

Avant le 1er juin 2019, il existait deux procédures distinctes: l’une pour obtenir une prime «rénovation» et l’autre pour une prime «énergie». Il n’y en a désormais plus qu’une.

Pour bénéficier de ces primes «habitation», il faut faire réaliser un audit du bâtiment par un auditeur logement agréé par la Wallonie. Après une visite, il hiérarchise les travaux à réaliser. Le coût? Environ 700 €. Mais vous pouvez demander, via un formulaire, une prime pour cet audit (entre 110 et 660 €). Un autre formulaire est ensuite à adresser à l’administration avec le détail des primes sollicitées. Vous pouvez vous faire aider par l’auditeur. Une fois les travaux engagés et un rapport dressé sur leur avancement, les primes sont versées.

Leur montant sera adapté selon votre catégorie de revenus (cinq catégories), selon la composition de votre ménage, selon les travaux que vous souhaitez réaliser et à leur contribution à l’amélioration de la performance énergétique de votre habitation.

Le nouveau système de primes s’applique aux maisons et aux appartements d’au moins 15ans (contre 20 ans auparavant).

Prêts

La Société wallonne de crédit social et le Fonds du logement des familles nombreuses proposent différents prêts à taux réduit ou à 0%, permettant d’emprunter jusqu’à 30.000 € pour des travaux de rénovation ou économiseurs d’énergie. Le Rénopack s’applique à tous les travaux permettant d’obtenir un logement salubre et agréable à vivre (remplacement du toit ou de l’installation électrique, assèchement des murs, etc.). L’Ecopack concerne, quant à lui, l’isolation, le chauffage performant ou encore l’installation de panneaux photovoltaïques.

Avantage fiscal

Contrairement à la Flandre ou à Bruxelles, l’avantage fiscal lié à l’isolation des toitures est toujours valable en Wallonie. La réduction d’impôt s’élève à 30% des dépenses pour les travaux effectivement réalisés. Pour l’exercice d’imposition 2019 (dépenses de l’année 2018), cette réduction s’élève à maximum 3.200 € par habitation.

Démolition avec reconstruction

Le taux de TVA réduit à 6% est applicable à la démolition d’un ancien bâtiment qui est remplacé par une nouvelle habitation. Le but de la mesure est de lutter contre les immeubles vides et insalubres dans les anciens quartiers urbains. Depuis le 1er janvier 2011, la règle ne s’applique toutefois plus qu’à 32communes.

Prime de la commune

Vérifiez si vous pouvez obtenir une prime (rénovation ou embellissement) de la part de la commune dans laquelle vous résidez. Certaines sont cumulables avec les aides de la Région wallonne. Vous pouvez contacter votre commune pour obtenir des conseils personnalisés.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur energie.wallonie.be

Nouvelles et anciennes primes

Six nouvelles primes ont fait leur apparition cette année: sur le revitrage de châssis existants (minimum 0,10 € par kWh économisé), l’amélioration du système de chauffage, le poêle local à la biomasse (minimum 250 €), la combinaison d’une chaudière biomasse et d’un chauffe-eau solaire (150% de la prime de base sur chacun) et enfin, la ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple (minimum 500 €) et double flux (minimum 1.200 €). Les VMC régénèrent l’air dans les maisons hyperisolées afin d’éviter la condensation.

Par contre, la prime octroyée pour les chaudières à condensation au gaz (entre 200 et 600€) a été supprimée au profit de celle pour l’installation d’une pompe à chaleur ou d’un chauffe-eau solaire. Mais les gestionnaires de réseaux (GRD) Ores et Resa offrent des primes pour une nouvelle chaudière à condensation au gaz et/ou si vous passez du mazout au gaz naturel. La prime Qualiwatt, pour l’installation de panneaux solaires, a elle aussi été supprimée en 2018. Une décision expliquée par la baisse du prix d’achat des panneaux.