Pris au piège dans sa Tesla en feu car les poignées sont rétractables

Un dramatique accident a coûté la vie au conducteur d’une Tesla. L’enquête a montré que lorsque son véhicule a pris feu, l’homme s’est retrouvé pris au piège car les portes refusaient de s’ouvrir.

La place de plus en plus importante qu’occupe l’électronique dans les voitures n’a pas que du positif. L’automatisation occupe une place omniprésente dans les véhicules électriques du constructeur américain Tesla. La Model S par exemple ne dispose pas de poignées apparentes à ses portières. Les poignées sont rétractables et sortent automatiquement lorsque le propriétaire s’approche du véhicule.

La batterie a pris feu

Malheureusement, cette technologie a coûté la vie à un conducteur de Tesla. Les faits se sont déroulés en février dernier, en Floride, aux États-Unis. Au volant d’un Tesla Model S, Omar Awan a violemment percuté un palmier lors d’un accident de la route. Suite à la violence du choc, l’homme de 48 ans a perdu connaissance. Dans le même temps, l’accident a endommagé la batterie électrique du véhicule qui a pris feu.

Des témoins impuissants

Des témoins ont alors tenté d’aider le quadragénaire en le sortant de sa Tesla en feu mais ils n’ont pas réussi car les portes, dont les poignées n’étaient pas sorties, refusaient de s’ouvrir. L’enquête a montré que l’homme n’était pas décédé des suites de l’accident mais bien de l’incendie qui s’en est suivi.

« Ce défaut transforme le Model S et les autres en piège mortel. Ces véhicules électriques s’embrasent très vite. Cette voiture est trop sophistiquée. Ça donne presque envie d’acheter une vieille camionnette », ont déclaré les avocats de la famille de la victime qui vont poursuivre Tesla en justice.