Un cancer du sein découvert grâce la caméra thermique d’un musée

Photo Camera Obscura and World of Illusions

Une mère de famille a expliqué qu’une caméra thermique d’une attraction touristique avait permis de lui détecter un cancer du sein, selon Metro UK. 

Bal Gill, 41 ans, visitait, en mai dernier, l’exposition ‘Camera Obscura & World of Illusions’ à Édimbourg lorsqu’une caméra thermique installée pour l’occasion lui a fait cette révélation. Ce système permet en effet de dresser la carte thermique d’un corps.

Camera Obscura and World of Illusions

Bal Gill a été étonnée de voir une tache de chaleur sur son sein gauche alors qu’elle n’apparaissait pas sur les photos des autres personnes. Elle a donc décidé de prendre rendez-vous chez son médecin qui lui a diagnostiqué un cancer du sein. Une découverte précoce qui a changé sa vie.

« J’ai pris rendez-vous avec le médecin et j’ai eu un cancer du sein, heureusement à un stade très précoce », a-t-elle expliqué. « J’ai eu deux opérations dont une pour l’empêcher de se propager. Je voulais juste dire merci. Sans cette caméra, je n’aurais jamais su. C’est une visite qui a changé ma vie. »

« Nous n’avions pas réalisé que notre caméra thermique pouvait détecter des symptômes qui bouleversent la vie de cette façon », a expliqué Andrew Johnson, directeur général de Camera Obscura & World of Illusions. « Nous avons été très émus lorsque Bal nous a contacté pour nous raconter son histoire. »

Photo Camera Obscura and World of Illusions