Un singe retrouvé en pleine nature dans le Var

AFP / O. Morin

Un macaque de barbarie a été capturé en pleine nature dimanche matin par des pompiers français dans le Var. Personne ne sait exactement comment l’animal est arrivé là, mais il va être remis à un parc zoologique qui en prendra soin jusqu’à nouvel ordre. 

Les pompiers de la commune des Adrets de l’Esterel, dans le Var, ont eu une intervention particulière à gérer ce dimanche matin. Prévenue par des passants intrigués, la police a fait appel à eux pour capturer un macaque de barbarie. L’animal se trouvait dans une forêt locale, sans que personne ne sache bien ce qu’il faisait là. « L’animal se trouvait dans un arbre. Nous sommes parvenus à l’amadouer avec un peu de nourriture, il n’était pas violent », expliquent les pompiers à 20 Minutes.

Un singe en sécurité 

Désormais en sécurité, le singe a subi des tests afin de s’assurer qu’il ne soit pas porteur de maladies. Il va être remis à un parc zoologique du secteur qui en prendra soin. Les gendarmes s’interrogent sur les raisons de sa présence dans le Var. « Peut-être y a-t-il eu des signalements sur la présence de ce singe, mais aucune enquête n’était ouverte à proprement parler », indique-t-on à la gendarmerie.

Il est possible qu’il se soit échappé de chez un particulier qui n’a pas voulu signaler la disparition, sachant très bien que détenir une telle espèce est interdite. Les autorités doivent encore regarder si l’animal a été pucé, puisque dans de rares cas, il est possible d’avoir un singe comme celui-là.