Vous vous sentez plutôt Bruegel, musique électro ou ‘good food’ pour ce week-end?

Kompromat

Entre la magnifique exposition des dessins de Bruegel, la musique radicale de Kompromat (alias Vitalic), le surréalisme de Marcel Broodthaers ou trois jours pour manger mieux, on vous laisse le choix. 

Bruegel en noir et blanc

The Kermis of Saint George (Joannes and Lucas van Duetecum after Pieter Bruegel the Elder), ca. 1559 © KBR

L’exposition « The World of Bruegel in Black and White » est à découvrir à la bibliothèque royale de Belgique (KBR) jusqu’au 16 février prochain. Elle nous ramène près de 450 ans en arrière, au 16e siècle, période durant laquelle la Flandre était au cœur de la production et du commerce des estampes.

Dans les premières salles, elle montre comment se déroulait le processus, du dessin à l’estampe. Pour ce faire, elle s’appuie sur des dessins préparatoires originaux de Bruegel, parmi lesquels ses paysages italiens et ses sept péchés capitaux. Par la suite, différentes estampes de Pieter Bruegel sont présentées en mettant en lumière ses paysages panoramiques fournis, l’influence du peintre flamand Jérôme Bosch, ses folles créatures imaginaires ou encore ses visées moralisatrices.

Au total, l’oeuvre de ce peintre compte une septantaine de gravures qui ont fait l’objet de multiples impressions. Elles sont toutes reprises au sein de l’exposition.

Soyons Good Food

Photo Unsplash

La quatrième édition des rencontres Good Food, organisées par Bruxelles Environnement, auront lieu ces 18, 19 et 20 octobre. Au programme: visites de potagers, dégustations, recettes, zéro gaspillage…

L’événement, qui met à l’honneur l’alimentation durable, s’achèvera sur une grande fête à la Good Food ce dimanche à Tour et Taxis. Les Bruxellois pourront aussi, tout au long du week-end, s’essayer à l’aquaponie, système qui associe culture de plante et élevage de poissons ou encore découvrir des projets d’agriculture urbaine.

Une cinquantaine d’activités auront lieu aux quatre coins de la capitale, avec notamment des ateliers gratuits de cuisine, de vermicompostage, de plantes comestibles, de tisane maison, une visite d’une épicerie sociale…

Chez Marcel

Marcel Broodthaers, Rode kookpan met mosselschelpen, 1965, Courtesy Koninklijke Musea voor Schone Kunsten Brussel, photo M HKA

Le Musée d’art contemporain d’Anvers, le M HKA, proposera une large exposition consacrée à la carrière de l’artiste belge Marcel Broodthaers. « Soleil Politique » contient des travaux encore jamais montrés au public, selon le musée.

Décédé en 1976, Marcel Broodthaers était poète et artiste plasticien. Il fait partie des figures du 20e siècle, également sur le plan international. Une exposition itinérante a voyagé ces dernières années pour montrer ses œuvres à New York, Sofia ou Madrid, entre autres.

Le projet anversois est différent, abordant le travail de l’artiste depuis un angle anversois. « Décor: A conquest by Marcel Broodthaers », une de ses dernières installations, sera pour la première fois visible en Belgique

Music Maestro

Kompromat

La semaine passée, on vous parlait du Festival des Libertés qui a commencé ce jeudi. Outre les débats et les films, il y aura également de quoi faire musicalement. A commencer par Kompromat, ce vendredi soir au Théâtre national, qui n’est autre qu’un duo composé de Vitalic et de Rebeka Warrior.

Samedi, c’est dEUS qui s’installera dans la grande salle, tandis qu’on annonce également Alice on the Roof (le 20), Abd Al Malik (le 22) ou encore Kate Tempest (le 25).

Pour le reste, on retient évidemment la présence de Metronomy au De Roma d’Anvers ce samedi et Circa Waves au Botanique le jeudi 24.

Nick Murphy vient en outre présenter son nouvel album ce dimanche à l’Ancienne Belgique. Mais la découverte de la semaine, ce sera du côté de la Rotonde du Botanique qu’on la fera ce lundi 21, avec la chanteuse suisse Sandor à qui l’on doit un excellent premier album.
Kompromat