Un bébé naît sans pénis en Turquie

Photo Konstantin Aksenov / Istock.com

En Turquie, un bébé est né sans pénis. Une malformation congénitale considérée comme étant si rare qu’elle ne frapperait qu’un garçon sur 30 millions, selon le Daily Mail.

Cette malformation est médicalement connue sous le nom d’agénésie du pénis. Seuls 80 cas ont déjà été enregistrés dans la littérature scientifique.

Bien qu’il ait perdu son pénis, son scrotum était toutefois « bien formé », ses testicules étaient toutes les deux descendues et il n’avait aucune autre malformation corporelle visible.

Des médecins de l’Université d’Erbakan à Konya, au sud d’Ankara, ont déclaré que la reconstruction du pénis pouvait être une « bonne alternative » pour le garçon.

Le bébé avait à peine un jour lorsqu’il a été emmené chez des chirurgiens pédiatriques chargés d’enquêter sur son état. Les tests ont montré qu’il avait une fistule vésico-rectale, une connexion anormale entre sa vessie et son rectum.

« L’incidence de l’agénésie pénienne a été estimée à un sur 10 à 30 millions de naissances vivantes », ont écrit les médecins dans la revue médicale Urology Case Reports. « C’est le premier signalement d’un nourrisson présentant une combinaison d’agénésie pénienne, de reflux vésico-urétéral et de fistule vésico-rectale. »