European Open – Bemelmans et Coppejans battus en double: « On n’a rien à se reprocher »

European Open - Bemelmans et Coppejans battus en double:

Il n’y a pas eu de miracle pour les « invités » Ruben Bemelmans et Kimmer Coppejans, opposés aux derniers vainqueurs des Internationaux de France à Roland-Garros, les Allemands Kevin Krawietz et Andreas Mies, au premier tour du double messieurs de l’European Open, le tournoi ATP d’Anvers, une épreuve sur surface dure dotée de 635.750 euros, mercredi à la Lotto Arena. Le duo belge s’est incliné 6-3, 6-4 en une heure. « On s’est battu mais ils étaient tout simplement plus forts », ont reconnu les deux Belges. « On n’était pas du tout favori et on a donc peu de choses à se reprocher », a expliqué Bemelmans après la rencontre. « Ils ont joué de manière très agressive. Vers la fin, nous avons joué un peu mieux mais nous ne sommes jamais entrés en ligne de compte pour la victoire. »
En simple, Coppejans (ATP 158) s’est incliné au premier tour contre Andy Murray (ATP 243) tandis que Bemelmans (ATP 201) a été sorti au premier tour des qualifications contre le Roumain Marius Copil (ATP 92). Pour les deux hommes, le tournoi anversois est donc déjà terminé. « C’est dommage car un tournoi en Belgique est idéal pour nous illustrer », a réagi Coppejans. « Mais il faut composer avec le tirage au sort. Je vais désormais me concentrer sur les derniers tournois de la saison et qui sait, sur la Coupe Davis. J’étais présent en qualifications contre le Brésil et espère être encore de la partie. »
La Belgique doit participer à la nouvelle édition de la Coupe Davis du 18 au 24 novembre à Madrid où elle devra affronter l’Australie et la Colombie en phase de poules. Bemelmans aimerait lui aussi être de la partie. « Cela fait des année que je joue en Coupe Davis et j’espère ne pas manquer ce rendez-vous même si – je dois l’avouer – ce n’est pas ma meilleure saison. Face au Brésil, j’étais absent en raison d’une blessure. J’espère que je pourrai encore convaincre Johan Van Herck, je suis toujours prêt pour cela. »

Source: Belga