En Egypte, « la plus grande découverte » de ces dernières années

Photo Ministère égyptien des Antiquités

Des archéologues égyptiens ont découvert une « immense cache » de sarcophages en bois peints de couleurs vives près de l’ancienne ville égyptienne de Louxor. Ils ont salué cette découverte comme étant « la plus grande et la plus importante » de ces dernières années.

Selon un communiqué du ministère égyptien des Antiquités, au moins 20 sarcophages en bois bien conservés et peints de couleurs vives ont été découverts dans l’ancienne ville de Thèbes.

Photo Ministère égyptien des Antiquités

Le trésor comprend des tombes datant de 1994 av. J.-C. à 332 av. J-C. Les experts ont fourni peu de détails sur cette découverte, mais ont partagé de superbes photos des sarcophages avec leurs hiéroglyphes et leurs peintures.

Les sarcophages ont été trouvés dans la nécropole d’Asasif. Ces tombes se situent non loin du temple d’Hatshepsout sur la rive ouest de Louxor.

La région n’était pas propice au tourisme en raison d’un manque d’intérêt, mais cette nouvelle découverte devrait voir les touristes affluer vers le site.

Photo Ministère égyptien des Antiquités

Thèbes était l’une des régions les plus importantes de l’Égypte ancienne et abritait autrefois la royauté et la haute société. En 2035 av. J.-C, elle était devenue la capitale du pays. Elle est restée la ville royale jusqu’à ce qu’Akhenaton la transfère à El-Armana.

Cette découverte intervient alors que le gouvernement du président Abdel Fattah El-Sisi tente de stimuler les investissements étrangers en Égypte en facilitant le positionnement des investisseurs sur le marché boursier.

Photo Ministère égyptien des Antiquités