Felicity Huffman passe sa première nuit en prison

AFP / J. Prezioso

Felicity Huffman va dormir derrière les barreaux dès mardi soir: l’actrice américaine a été condamnée le mois dernier à deux semaines de prison pour avoir payé 15.000 $ afin de falsifier les tests d’entrée à l’université de sa fille aînée.

La star de la série «Desperate Housewives» est arrivée tôt mardi matin dans un établissement pénitentiaire de Dublin, ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’est de San Francisco.

«Mme Huffman est prête à purger la peine d’emprisonnement décrétée par la juge (Indira) Talwani, une partie de la punition qu’elle a infligée aux actions de Mme Huffman», a dit dans un communiqué un représentant de l’actrice âgée de 56 ans. «Elle commencera à purger la partie restante de la condamnation imposée par la juge Talwani – une année de liberté conditionnelle, avec des termes incluant 250 heures de travaux d’intérêts général- quand elle sera libérée.» Sa peine est assortie d’une amende de 30.000 $.

La quinquagénaire fut la première de la trentaine de parents à connaître sa peine dans le cadre d’un vaste scandale de corruption. Ils sont accusés d’avoir payé des sommes allant jusqu’à 6,5 millions $ pour faciliter l’entrée de leurs enfants dans de prestigieuses universités. Felicity Huffman avait plaidé coupable en mai.