À huit ans, il se blanchit la peau à cause d’insultes racistes

Capture vidéo Cronwall Live

Un enfant de huit ans se sent obligé de blanchir sa peau pour ne plus être victime d’insultes racistes de ses camarades de classe.

Finley Sullivan est un jeune enfant britannique de huit ans, fils d’un papa ougandais et d’une maman britannique. À l’école, il est régulièrement victime d’insultes racistes par ses camarades de classe qui n’hésitent également pas à toucher ses cheveux sans sa permission.

« La première fois, un enfant m’a traité de stupide Africain. Parfois, je me sens triste et en colère », explique-t-il au Cornwall Live. Pour ne plus subir d’insultes, l’enfant essaye de temps en temps de blanchir sa peau par plusieurs moyens, comme lorsqu’il dessine des rayures blanches sur son visage « pour paraître plus blanc ».

Un retour dans le temps

D’après sa maman, citée par Metro UK, les commentaires racistes à l’encontre de son fils ne se limitent pas qu’à l’école. Elle évoque notamment des adultes mimant des cris de singe. « J’en ai marre de voir que les gens n’évoluent pas. J’ai l’impression de retourner dans le temps », déplore-t-elle.

« En nous exprimant publiquement, nous espérons que d’autres personnes victimes de racisme ne se laisseront plus faire. Nous voulons également qu’elles sachent qu’elles ne sont pas seules », conclut-elle.