La naine « sociopathe » aurait en fait 16 ans

Photo Twitter

La mère biologique de la « naine abandonnée », Natalia Barnett, a contesté les affirmations selon lesquelles elle serait une « adulte » et une « sociopathe », comme le prétendait la famille américaine qui l’avait adoptée, selon The Sun.

Anna Volodymyrivna Gava, 40 ans, de Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, a expliqué au quotidien britannique que sa fille biologique a 16 ans et serait atteinte d’une forme rare de nanisme.

Natalia est au centre d’une affaire judiciaire après que ses parents adoptifs, Kristine et Michael Barnett, ont été accusés de négligence criminelle pour leur abandon présumé.

Les Barnett ont en effet prétendu que Natalia était en réalité une « sociopathe » adulte qui prétendait être un enfant. Lorsqu’ils l’ont accueillie, ils savaient qu’elle souffrait d’une dysplasie spondyloépimétaphysaire, une maladie des os qui l’empêcherait de grandi. Mais ils auraient commencé à avoir des doutes sur son âge après avoir remarqué qu’elle avait des poils pubiens, des règles et un vocabulaire plus étendu qu’une petite fille pourrait avoir.

Dans une récente interview, Kristine Barnett a affirmé que Natalia avait attaqué d’autres enfants, tenté d’empoisonner son café avec de l’eau de javel et menacé de poignarder des membres de la famille.

Anna Volodymyrivna Gava a été choquée par ces allégations. Elle avait été contrainte de placer sa fille chez des parents adoptifs lorsqu’elle a appris qu’elle était handicapée. Mais elle croyait que sa fille menait une vie heureuse.

« Je pensais que tout allait bien pour elle et il s’est avéré que tout ne se passait pas bien », a-t-elle expliqué au Sun. Elle lui a d’ailleurs lancé un appel pour qu’elle rentre en Ukraine quand elle aura 18 ans.