Asics présente ses excuses après la diffusion d’un film porno dans un magasin

AFP / N. Hunt - Photo d'illustration

Des images pornographiques ont été diffusées durant plusieurs heures sur les écrans d’un magasin Asics en Nouvelle-Zélande.

Stupeur pour les passants se promenant ce week-end sur la plus grande rue commerçante d’Auckland. Durant la nuit de samedi à dimanche, des vidéos pornographiques ont été diffusées sur les écrans situés au-dessus du magasin Asics se trouvant dans cette rue. Les images ont été diffusées durant neuf heures, entre 1h et 10h du matin, d’après The Guardian. Leur diffusion ne s’est arrêtée qu’à l’arrivée des employés dans le magasin.

D’après une témoin de la scène interrogée par le New Zealand Herald, les images diffusées étaient « totalement inappropriées et choquantes ». « Je n’arrivais pas à croire ce que je voyais », poursuit-elle.

Pour éviter toute polémique, l’équipementier japonais a directement présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. « Ce matin, une personne inconnue a obtenu l’accès aux écrans situés au-dessus de notre magasin de Central Auckland et un contenu inacceptable a été diffusé sur ces écrans. Nous voudrions nous excuser auprès toutes les personnes qui ont vu cela », a communiqué la marque, assurant également que tout était mis en oeuvre pour que cela ne se reproduise plus.

On ne sait pas encore qui se trouve derrière ce piratage. Le dirigeant du magasin affirme qu’aucun de ses employés n’est responsable de l’incident.