Un travailleur belge sur quatre a du mal à faire face au stress

Ph. Unsplash

Près d’un travailleur belge sur quatre (24%) indique être parfois, ou jamais, en mesure de gérer de façon saine le stress lié au travail, relève une enquête du service externe de prévention et de protection au travail Mensura.

Sur une période de près de trois ans, Mensura a mené cette enquête en ligne auprès de plus de 28.000 travailleurs. Vingt-trois pour cent des personnes interrogées occupaient des postes de direction au moment de l’enquête.

Selon celle-ci, le stress lié au travail est plus important chez les cadres. Environ 60 % d’entre eux se disent modérément à très stressés. Pour les non-cadres, ce chiffre est légèrement inférieur à 50 %. La moyenne globale s’élève à 55 % de travailleurs qui subissent un stress important.

Cependant, lorsqu’il s’agit de gérer le stress lié au travail, une tendance contraire semble se produire, affirme Mensura. « Même si les cadres éprouvent plus de stress, ils semblent être en meilleure mesure d’y faire face. Environ quatre dirigeants sur cinq (81 %) affirment être habituellement en mesure de gérer leur stress de façon saine, contre seulement 24 % des non-cadres ».