Des rails blancs contre la canicule

AFP / S. Pförtner

L’opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn a peint des rails en blanc sur un tronçon d’exploitation pour les protéger de dégâts suscités par la canicule, et projette de déployer cette technique à grande échelle, a-t-il annoncé mercredi.

Suite à des tests réussis de refroidissement des rails en les blanchissant durant l’été 2019, Deutsche Bahn poursuit désormais l’essai sur un kilomètre d’une ligne à grande vitesse entre Hanovre, en Basse-Saxe, et Würzburg, en Bavière, utilisant pour cela «une peinture respectueuse de l’environnement», explique un communiqué.

La durabilité et l’usure de l’enduit seront ainsi mises à l’épreuve sur une voie très empruntée, passant notamment sur un pont près de Melsungen, en Hesse.

Les résultats de ce test sont attendus dans un an et «constitueront la base d’une éventuelle extension du projet à d’autres itinéraires», précise Deutsche Bahn.

Des innovations pour lutter contre les effets de la chaleur

Avec les étés longs et chauds en Allemagne, des températures élevées peuvent endommager les rails et leur lit, l’acier se dilatant sous l’effet d’une chaleur extrême.

Les premiers essais ont montré que le rail blanc réfléchit plus de lumière et chauffe donc beaucoup moins qu’un rail conventionnel.

Deutsche Bahn compte expérimenter de son côté d’autres techniques de refroidissement avec «la gestion extensive de la végétation» , l’emploi d’aérogels ou les connaissances tirées de la bionique.

AFP / S. Pförtner