Les travailleurs du secteur des assurances réclament leur « part du gâteau »

Les travailleurs des assurances réclament une meilleure répartition des bénéfices. Des actions sont prévues en début de semaine. La première débutera lundi dès 7 heures du matin au siège de Belfius Insurance à Bruxelles. « Les propositions de la fédération professionnelle Assuralia ne sont pas en phase avec un secteur en plein essor », estime la Centrale nationale des employés (CNE). La dernière offre d’Assuralia déposée en commission paritaire concernant le pouvoir d’achat constitue une « ouverture », mais elle « ne va pas encore suffisamment dans le sens des résultats financiers du secteur, qui enregistre à nouveau une tendance à la hausse depuis quelques années et alors que les assureurs ont adapté avec succès leur politique de placement au contexte des faibles taux d’intérêt », déplore le syndicat chrétien.
Ces bonnes performances – résultat net total de 2,1 milliards d’euros et rendement des fonds propres de 16,6% en 2017 – sont rendues « possibles grâce à l’investissement du personnel travaillant durement dans le secteur », soulignent les organisations. Celles-ci appellent leurs délégués, jusqu’à nouvel ordre et dans l’attente d’une nouvelle proposition, à suspendre la concertation sociale.
Une première salve de mobilisation débute ce lundi. Un plan d’actions plus radicales n’est pas exclu, prévient-on.
La prochaine commission paritaire est prévue le 7 octobre.

Source: Belga