Grève mondiale pour le climat – Des militants rassemblés aussi à Kaboul sous la protection de l’armée

Des jeunes de la capitale afghane Kaboul se sont rassemblés dans le cadre des manifestations mondiales pour le climat, vendredi. Les attentats terroristes presque quotidiens ne les ont pas découragés. Plusieurs dizaines de militants ont défilé avec des affiches aux slogans comme « Ne niez plus que la planète est en train de mourir » ou « Les petites mains peuvent changer le monde ». D’autres messages appelaient à déposer les armes et à enfourcher un vélo à la place. Des soldats armés ont dû protéger le petit cortège.
A Kaboul, la population doit non seulement faire face aux horreurs des attaques mortelles régulières, mais aussi à un épais manteau de pollution. Nombreux sont les foyers qui se chauffent en brûlant des détritus, notamment en plastique, faute de moyens. Les concentrations de particules fines dépassent de loin les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé et les habitants souffrent de maux de tête et de toux.
Sur les réseaux sociaux, le gouvernement a été appelé à agir contre la pollution de l’air. « Si nous survivons aux attaques terroristes, aux voitures piégées ou aux tirs en embuscade, c’est l’air pollué qui nous tuera. »

Source: Belga