Pourquoi les couples se ressemblent-ils ?

Ph. Unsplash

Pourquoi les personnes qui se ressemblent ont-elles tendance à s’assembler? Que ce soit physiquement ou mentalement, l’être humain a tendance à chercher un partenaire qui lui ressemble, et ce pour plusieurs raisons.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, les personnes en couple ont souvent tendance à se ressembler. Rien d’étonnant à cela, étant donné que l’on a plus tendance à être attiré par les personnes qui nous ressemblent, que ce soit physiquement ou mentalement. En 2012, des chercheurs de l’Université de Montpellier ont prouvé que l’humain, comme de nombreux animaux, avait tendance à être séduit par ceux qui lui ressemblent. Pour le prouver, ils ont montré à une centaine d’hommes de nombreux visages féminins. Les hommes devaient ensuite choisir quels étaient ceux qu’ils trouvaient le plus attirant. Résultat: les hommes choisissent de préférence les visages avec lesquels ils partagent certains traits.

Papa, maman?

D’autres études ont également montré que nous avions tendance à être attirés par des partenaires ressemblant à nos parents. En pratique, les hommes auraient tendance à choisir le visage d’une femme qui ressemble à leur mère et vice versa. Cette ressemblance ne se porte pas seulement sur les traits du visage, mais également sur la taille, le caractère ethnique ou encore la couleur des cheveux. Ce résultat est également observable chez les enfants adoptés. En 2004, des chercheurs avaient trouvé un lien significatif entre les maris de filles adoptées et leur père adoptif. Ils avaient également montré que plus la qualité de la relation avec le père adoptif était bonne, plus le futur mari avait des chances de ressembler à son beau-père. «Les filles qui recevaient plus de support émotionnel de la part de leur père adoptif avaient plus de chance de choisir un partenaire similaire que celles qui avaient une relation moins positive avec leur père», expliquaient à l’époque les chercheurs.

Des traits communs avec le temps

Avec le temps, nous aurions également de plus en plus tendance à ressembler à notre partenaire. En 1987 déjà, une étude de l’Université du Michigan montrait que des couples qui ne se ressemblaient pas forcément au départ avaient tendance à partager certains traits du visage après 25 ans de mariage, même si ces traits étaient subtils. Les chercheurs notaient également que, plus les couples étaient heureux, plus les partenaires partageaient des traits similaires. Ces résultats ont été confirmés par la suite. Il se trouve que durant une vie de couple, nous partageons de nombreux événements, joyeux ou tristes. Nos visages sont marqués par ces événements communs, ce qui fait que nous partageons souvent les mêmes rides au niveau du visage. C’est notamment le cas pour les rides liées aux rires. Avec le temps, on a également tendance à adopter la même apparence et le même langage corporel que celui de la personne avec qui l’on partage sa vie.

Des valeurs similaires

Cette ressemblance physique n’est pas la seule à avoir une influence sur notre choix de partenaire. Plusieurs autres études montrent que l’on a tendance à être attiré par des personnes qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes passions que soi.

Sans surprise, ce sont souvent des points communs qui aident à créer une relation. Or, ces points communs sont essentiels pour avoir une relation durable. C’est en tout cas ce que suggèrent des chercheurs de l’Université de Wellesley qui ont établi un lien entre la durée d’une relation et le fait de partager les mêmes valeurs. Cette idée a également été confirmée par une étude commandée par eHarmony, un site de rencontre américain, et réalisée par Harris Interactive. On y apprend que le «couple parfait» a de nombreux traits de personnalité en commun, qu’il a les mêmes convictions politiques et le même niveau d’éducation.

Par la suite, comme c’est le cas pour le physique, l’on a tendance à adopter le même style de vie que notre partenaire. En 2015, une étude publiée dans la revue médicale JAMA Internal Medecine s’est intéressée à l’influence qu’à un partenaire sur l’autre. Pour ce faire, les chercheurs ont analysé les habitudes de couples, notamment en ce qui concerne la consommation de cigarettes ou le fait d’avoir un mode de vie sain. Ils ont constaté que lorsqu’un des membres du couple se mettait à faire des changements positifs dans sa vie, l’autre adoptait généralement un comportement similaire. «Les individus dont un partenaire a adopté un comportement sain avaient significativement plus de chance d’améliorer leur propre comportement par rapport à ceux qui avaient un partenaire qui était déjà sain. Cela suggère que les personnes ont plus de chances de changer leur comportement si leur partenaire le fait également», concluent les chercheurs. (cd)