Pourquoi devez-vous vous méfier des dentifrices à base de charbon ?

Avoir les dents noires trois minutes pour un blanchissement total par la suite. C’est la promesse faite par de nombreux dentifrices à base de charbon végétal. Pourtant, leur utilisation pourrait s’avérer plus dangereuse qu’il n’y paraît.

Sur les réseaux sociaux, vous ne l’avez probablement pas raté. Cela fait maintenant un petit temps que de nombreux influenceurs vantent les bienfaits du dentifrice au charbon, en pâte ou en poudre. Il permettrait de blanchir facilement et rapidement ses dents grâce à sa composition spéciale, de les renforcer et de lutter contre les bactéries tout en étant meilleur pour la planète. Malheureusement, si certaines photos ou vidéos peuvent paraître convaincantes, la réalité est toute autre.

En mai dernier, le «British Dental Journal» a publié une étude s’intéressant à ces dentifrices, avec des conclusions effarantes. Selon les auteurs de l’étude, le dentifrice à base de charbon n’aurait aucun effet de blanchissement sur les dents. Dans le meilleur des cas il va simplement les décolorer. Pire, il risque de les abîmer, tout comme vos gencives, et de favoriser l’apparition de caries. Tous ces soi-disant bénéfices ne proviendraient donc que d’une vaste campagne de marketing particulièrement bien ficelée.

Ces résultats particulièrement inquiétants sont majoritairement causés par un manque de fluor dans ces dentifrices. Or, le fluor permet de lutter contre les caries et renforcer l’émail dentaire, une partie de la dent qui, une fois abîmée, ne se régénère pas. Sur les 50 dentifrices à base de charbon analysés dans l’étude, seulement quatre contenaient du fluor. Et même dans ces quatre exceptions, le fluor peut se révéler inefficace à cause du charbon.

Interviewée par The Independent, Linda Greenwall, à la base de l’étude, explique que chaque «dentifrice à base de charbon est différent» et que certains «pouvaient endommager les dents sur le long terme». Elle déplore également le marketing trompeur utilisé par les marques. «L’aspect le plus inquiétant dans ce marketing est l’importance accordée aux soi-disant bénéfices qui attirent les consommateurs», poursuit-elle. «Cette approche consistant à dire que c’est scientifiquement prouvé jusqu’à preuve du contraire est privilégiée par rapport à une promotion claire des preuves».

En 2017 déjà, une étude publiée dans l’«American Dental Association» arrivait à la même conclusion. À l’époque, l’association américaine avait analysé plusieurs recherches s’intéressant aux dentifrices à base de charbon. Elle avait noté que plusieurs études suggéraient des effets négatifs alors que trop peu de tests en laboratoire prouvaient un effet positif pour les dents. «Des études à plus grande échelle et bien réalisées sont nécessaires pour établir des preuves concluantes», détaillait à l’époque l’association.

Quel dentifrice choisir?

Face au nombre important de dentifrices disponibles en pharmacies et en magasins, il peut être difficile de faire le bon choix. Surtout lorsque des dentifrices qui annoncent un certain effet sont finalement obsolètes. Comme l’explique Test-Achats, c’est notamment le cas des dentifrices blanchissants qui affirment rendre les dents plus blanches. Leur composition est presque identique à celle d’un dentifrice normal et ils auront généralement le même effet, le tout en étant souvent plus chers.

Pour choisir votre dentifrice, il est donc conseillé de faire attention à plusieurs ingrédients se trouvant dans ce dernier: la quantité de fluorure, qui doit être située entre 1.000 et 1.500 parties par million, son caractère abrasif qui va avoir un impact sur la dentine et l’émail et ses arômes qui donneront un goût frais à votre haleine. En ce qui concerne leur caractère écologique, il existe maintenant des dentifrices solides qui promettent de faire le même travail qu’un dentifrice classique. Si l’alternative semble intéressante, il y a encore peu de littérature scientifique sur le sujet. Et si vous voulez prendre soin la nature, optez pour des brosses à dents écologiques, à têtes rechargeables ou en bambou, qui diminueront votre consommation de plastique.

Pour en revenir aux dentifrices, il n’y a pas de traitement miracle. Pour prendre un maximum soin de vos dents, pensez déjà à les nettoyer deux fois par jour, à vous rendre régulièrement chez le dentiste et à faire un détartrage une fois par an. (cd)