Un plan vélo pour doubler le nombre de cyclistes d’ici 2024

Belga / Jean Van Driessche

L’ensemble du Collège de la Ville de Bruxelles s’est doté d’un plan vélo, véritable feuille de route des initiatives qui seront prises pour doubler le nombre de cyclistes dans les rues de la commune centrale de la capitale d’ici 2024, et de le tripler d’ici 2030.

L’objectif est de stimuler la pratique quotidienne de ce mode de déplacement. Pour ce faire, le plan vise un saut qualitatif dans les conditions de praticabilité de la petite reine en ville, a commenté à ce sujet l’échevin de la Mobilité Bart Dhondt (Ecolo/Groen), lors de la présentation collective du plan.

Comme on peut s’y attendre, celui-ci mise sur une série d’aménagements du réseau cyclable fondés sur la sécurité, la rapidité et le confort.

Le principe du Stop (priorité aux personnes à mobilité réduite, piétons, et cyclistes) sera appliqué pour tous les aménagements de l’espace public. Des Itinéraires Cyclables Communaux seront aménagés de manière à compléter le réseau d’IC Régionaux. On limitera au maximum l’aménagement de bordures et les revêtements en pavés. Lorsque ceux-ci s’imposent, on recourra à des pavés sciés.

Des quartiers aménagés

Les quartiers seront progressivement aménagés en modérant la vitesse. Une attention particulière sera accordée à l’aménagement de montées confortables et séparées le plus possible du trafic routier.

L’offre de stationnement sera accrue sur l’espace public via l’aménagement de boxes vélo (20 de plus cette année; 40 en 2020) et une accélération du placement d’arceaux pour atteindre le total de 600 à 800 en 2019.

Dans le pipeline également: des zones plus vastes de rangement sécurisé dans les quartiers et pour les grands événements.

En matière d’urbanisme, on veillera à imposer des règles d’aménagement de places vélos accessibles pour chaque logement construit.

Le réseau d’enseignement de la Ville sera mis à contribution pour encourager la pratique du vélo dès le plus jeune âge ainsi que le trajet maison-école à vélo. Comme dans les écoles, on encouragera l’organisation d’espaces de rangement de vélos près des crèches de la Ville.

A l’étude également: l’aménagement d’une plaine de jeu vélo pour en favoriser l’apprentissage.

Le personnel de la Ville sera incité à venir travailler à vélo.

Plusieurs projets sont également à l’étude dans le domaine de l’approvisionnement des commerces au départ du centre de distribution situé au port de Bruxelles. L’utilisation de vélos-cargos sera encouragée pour la logistique urbaine.

Enfin, un coordinateur sera désigné au sein du département de la mobilité pour concrétiser les ambitions du plan conçu en concertation avec les associations de cyclistes et la Région-capitale.