Six Témoins de Jéhovah condamnés à la prison en Russie

Six Témoins de Jéhovah ont été condamnés jeudi en Russie à des peines allant de deux à trois ans et demi de prison, dans le cadre d’une campagne de répression contre ce mouvement religieux interdit depuis 2017 dans le pays. Un tribunal de Saratov (ouest) a condamné deux Témoins de Jéhovah à trois ans et demi de prison, un troisième à trois ans et les autres à deux ans, a annoncé le mouvement religieux.
« L’argumentation toute entière de l’accusation reposait sur une thèse affirmant que la foi en Dieu est +une prolongation des activités d’une organisation extrémiste+ », a estimé un porte-parole du mouvement, Jarrod Lopes, dans un communiqué.
« Dans leur dernière prise de parole, les six hommes ont cité la Bible, remercié le tribunal et les forces de l’ordre, et ont affirmé qu’ils ne ressentaient aucune animosité à l’égard de ceux qui les ont persécutés ».
Les Témoins de Jéhovah ont été interdits en avril 2017 par la Cour suprême russe et leur mouvement est désormais considéré comme « extrémiste » par le ministère de la Justice. Depuis cette interdiction, seul un Témoin de Jéhovah, de nationalité danoise, a été emprisonné : il a été condamné en mai à six ans de prison par un tribunal russe, et son appel a été rejeté.
Mouvement fondé dans les années 1870 aux Etats-Unis par Charles Russel, les Témoins de Jéhovah se revendiquent du christianisme et se considèrent comme les seuls à restituer un christianisme des origines. Ils sont régulièrement accusés de dérives sectaires.

source: Belga