Les ONG demandent à la Belgique d’encourager les réformes et l’Etat de droit en RDC

La Commission Justice et Paix et la Voix des Sans Voix ont appelé les autorités belges à profiter de la visite officielle du président congolais Félix Tshisekedi en Belgique pour l’encourager à accélérer les réformes en faveur de l’avènement d’un Etat de droit en République démocratique du Congo (RDC), indique la commission Justice et Paix mardi dans un communiqué. L’arrivée au pouvoir du président Tshisekedi a suscité beaucoup d’attentes au sein de la population congolaise, rappelle Justice et Paix, une ONG d’éducation au développement active en Belgique depuis 1978.

« La Belgique peut jouer un rôle auprès de ses partenaires congolais, en apportant son soutien aux réformes institutionnelles, à la lutte contre l’impunité en faveur du respect des droits humains, ou encore contre la corruption. Pour cela, elle doit réitérer et approfondir son soutien à la société civile congolaise pour que celle-ci puisse exercer pleinement son rôle de contre-pouvoir », explique pour sa part Rostin Manketa, directeur de la Voix des Sans Voix, une organisation de la société civile congolaise qui se bat pour le respect de la démocratie et des droits humains en RDC.

Le président congolais est en visite officielle en Belgique depuis lundi et doit notamment rencontrer le Premier ministre Charles Michel ainsi que les ministres des Affaires étrangères et de la Coopération, Didier Reynders et Alexander De Croo sur fond de normalisation des relations, souvent en dents de scie, entre la RDC et son ancienne puissance coloniale.

Source: Belga